Informer juste notre devoir !!!

Une Opération de Set Setal, d’échange et de Contact de Petrosen qui a Séduit les Étudiants de L’UCAD.

0 13

L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) était aujourd’hui le lieu de présence de PETROSEN . La raison est l’organisation d’un cadre d’échange avec les étudiants à l’occasion de la journée de “set-setal” ,une directive du Président de la République Macky Sall, tous les premiers samedi de chaque mois.

La Société des Pétroles du Sénégal (PETROSEN), guidée par son directeur général Mr Manar Sall était en compagnie des sociétés tels que la SAR, la DER, l’INPG, CNCSL, l’UCG et la 3FPT.

Une rencontre de prise de contact et d’échange avec les étudiants.Une pour débattre sur les opportunités que peuvent offrir le pétrole et le gaz en periode d’exploitation.

“La réception des premiers barils de pétrole et des premiers mètres cubes de gaz sont prévus dans le deuxième semestre de l’année prochaine (2023), renseigne le DIRECTEUR . Les délais et le timing qui ont été fixés sont toujours respectés avec une bonne marge de progression toujours selon le DIRECTEUR .

En Possession d’ une grande quantité en or noir et en gaz, le Sénégal occupe la cinquième (5ème) place au niveau Africain et la vingt septième (27 ème) au mondialement .

Thierno Seydou Ly DIRECTEUR GÉNÉRAL de PETROSEN exploration et production estime la quantité de pétrole et de gaz à 1000 milliards de mètres cubes pour le puits explorés . Le coût de l’exploitation est à hauteur de 20 mille milliards faisant du secteur une industrie très budgévitore.

Les revenus proviennent de plusieurs sources( dividende de PETROSEN, taxes et impôts, part de l’état). En 30 ans, l’État encaissera 20 mille milliards soit 700 milliards par an.
Selon Thierno Seydou Ly, les travaux pour les projets ont commencé depuis 2019 surtout au niveau du grand tortue, au port de Dakar et à Saint- Louis. L’exploitation est achevée a 80% et celle du projet sangomar est à 55% de taux d’exécution.

Ainsi, le gaz sera utilisé pour générer de l’électricité ,ce qui permettra d’avoir de l’énergie en abondance, de pouvoir préserver l’environnement et de réduire la facture de l’électricité.
Quant au pétrole, il sera utilisé pour fabriquer de l’essence et du gasoil pour économiser le tarif du transport, de sécuriser l’approvisionnement et de ne plus dépendre des situations du marché.

Cependant, PETROSEN pense à créer de nouvelles industries. Une occasion pour le DIRECTEUR GÉNÉRAL de conseiller les étudiants de choisir les métiers du pétrole et du gaz. Un secteur d’avenir pour les jeunes et leur employabilité.

Assane Diop

Leave A Reply

Your email address will not be published.