Informer juste notre devoir !!!

Suppression de la dot au Gabon : Les contrevenants risquent 1 an de prison et une amende de 585$

0 16

La Fédération nationale des syndicats de la culture et des arts a récemment jeté un pavé dans la mare via les réseaux sociaux. Elle plaide pour la suppression de la dot au Gabon car celle-ci devient de plus en plus chère.

Les familles demandent trop de présents, donnant l’impression que la dot devient une « vente » de la future ma*riée. Une proposition loin de faire l’unanimité dans la société gabonaise.

La riposte des Gabonais est massive. Pas question de supprimer la dot qui fait partie des us et coutumes du pays. Martine Moutsinga attend le taxi au rond-point de la démocratie avec sa fille de 13 ans. Elle ne veut même pas entendre parler de l’abolition de la dot :

« Quand je regarde ma fille et ce qu’il me donne comme argent pour l’élever, pour l’envoyer à l’école… Son ma*ri doit m’honorer. Il faut que les parents mangent », témoigne-t-elle.

La loi de 1963 interdit la dot au Gabon

Une loi de 1963 interdit la dot au Gabon. Les contrevenants risquent jusqu’à un an de prison et une amende de 360 000 francs CFA (environ 585 dollards).

Leave A Reply

Your email address will not be published.