Informer juste notre devoir !!!

LA ’’DÉMONSTRATION DE FORCE’’ DE YEWWI ASKAN WI À LA UNE

0 15
’’Démonstration de force’’, ’’Méga-manifestation’’, ’’Marée humaine’’, etc : les quotidiens reçus jeudi à l’APS ont mis en exergue la marée humaine qui a pris d’assaut la Place de la Nation, mercredi, à l’appel de la coalition de l’opposition Yewwi askan wi pour protester contre le rejet de sa liste de candidats à la proportionnelle des élections législatives du 31 juillet.
Les leaders de YAW et leurs alliés de la caolition Wallu ont organisé un rassemblement pacifique à la Place de la Nation après le rejet vendredi tard, dans la soirée, de leur liste nationale pour non-respect de certaines dispositions du code électoral.

’’YAW dépose sa liste de colère’’, selon le quotidien Bës Bi Le Jour qui parle de ’’forte mobilisation à la Place de la Nation’’. ’’Démission de Antoine Diome, contre un 3e mandat de Macky Sall, pour la participation de toutes les listes de Yewwi Askan Wi aux Législatives… Ce sont là quelques exigences des leaders de cette coalition de l’opposition lors de leur manifestation d’hier à la Place de l’Obélisque’’, écrit le journal.
Walfquotidien aussi parle de ’’démonstration de force de l’inter coalition Wallu-Yewwi’’. ’’Chose promise, chose faite. La coalition Yewwi Askan Wi a gagné le pari de la mobilisation’’, note Walfquotidien.
’’Déterminés, les militants ont, à chaque fois, demandé le mot d’ordre des leaders. Après avoir brocardé Macky et les leaders de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), Ousmane Sonko lance : +(…) Si Yewwi est bloquée, il n’y aura pas d’élections au Sénégal’’, rapporte le quotidien.
’’Méga-manifestation de l’opposition à la place de la Nation hier : Yewwi ouvre le feu sur Macky’’, dit Sud Quotidien qui relève que la Place de la Nation ’’était noire d’un monde acquis à la cause de l’opposition qui exige la validation de la liste nationale Yewwi Askan Wi aux législatives du 31 juillet prochain’’.
Il y avait une ’’forte mobilisation’’ et des ’’discours musclés’’, constate L’Info, qui estime que ’’la coalition Yewwi Askan Wi envoie un signal fort à Macky Sall’’.
’’Yewwi ; après le premier acte de résistance : La radicalisation ou la capitulation ?’’, s’interroge Kritik, qui écrit : ’’Test grandeur nature pour l’opposition qui a fait converger hier de nombreux détracteurs du régime’’.
Selon la publication, ’’si les listes rejetées par le Conseil constitutionnel ont constitué la trame de la riposte de Yewwi, l’enjeu politique va au-delà des questions paritaires pour l’opposition’’.
Source A parle de ’’mobilisation jamais réussie dans l’histoire des manifestations à la Place de l’Obélisque’’ et fait remarquer que ’’Yaw, (est) maître de la rue’’.
’’Marée humaine à la Place de la Nation’’, affiche à la Une L’As à propos de cette ’’mobilisation de Yaw pour défendre sa liste nationale’’.
’’Marée humaine exceptionnelle à la Place de la Nation’’, titre Les Echos.
Le Soleil s’est fait écho des déclarations du chef de l’Etat en Conseil des ministres. Selon le journal, ’’le président Macky Sall se dit satisfait’’’ de l’éxécution des missions des entreprises de presse publiques.
’’Le président de la République saisit cette occasion pour féliciter le Directeur général de la RTS, ainsi que les agents des entreprises publiques de presse, notamment ceux de la RTS, du Soleil, de l’Agence de presse sénégalaise (APS, de Télédiffusion Sénégal (TDS), qui accomplissent, chacun dans son domaine, un travail remarquable qui doit être soutenu par le gouvernement’’, rapporte le Soleil, en citant le communiqué du Conseil des ministres.
Leave A Reply

Your email address will not be published.