Informer juste notre devoir !!!

Guinée: ça se complique davantage pour Alpha Confé

0 8

Des poursuites sont lancées contre Alpha Condé, président guinéen déchu le 5 septembre dernier. L’ancien chef d’état pourrait répondre prochainement devant la justice guinéenne. L’affaire concerne la répression des manifestations entre 2019 et 2020 contre son troisième mandat. Alpha Condé âgé de 84 ans n’est pas seul dans le collimateur de la justice de son pays. En effet, il est poursuivi avec 26 anciens hauts responsables civils et militaires de sa présidence. Ils sont accusés « d’assissinat d’une dizaine de personnes, d’actes de torture et d’enlèvements ».
Une instruction avait été ouverte suite à une plainte du front national de défense de la constitution qui avait mené le mouvement de colère contre ce qu’il avait qualifié de « mandat de trop » de Alpha Condé.
Cette information en provenance de la Guinée fait réagir l’organisation guinéenne des droits de l’homme qui estime que « c’est un signal fort qui montre la volonté de stopper cette hémorragie d’impunité ».
Pour Alsény Sall, cette décision peut « soulager les victimes » et pourrait « dissuader » les potentiels auteurs de violations des droits humains en Guinée.
L’organisation guinéenne de défense des droits de l’homme estime qu’il faut être « prudent et surveiller de près comment la situation va évoluer et comment aussi les enquêtes vont être menées ». Elle attend des actions concrètes pour faire avancer rapidement la procédure judiciaire.

Leave A Reply

Your email address will not be published.