google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Grand Magal de Touba: le comité local de développement débute les préparations (Vidéo)

0 23

Le sous préfet de l’arrondissement de Ndam, Abdoulaye Kharma a présidé ce lundi 13 mai un Comité local de développement consacré aux préparatifs du Grand Magal de Touba. Cette importante réunion démarre le marathon de préparation du Grand Magal prévu cette année vers la fin du mois d’août.

Pour Abdoulaye Kharma, un événement de cette envergure nécessite une organisation méticuleuse.

Comme on pouvait s’y attendre la problématique de l’eau a occupé une bonne partie des échanges entre les différents intervenants. En prélude à ce CLD, une rencontre tenue la semaine passée en présence du Directeur général de l’Office des forages ruraux a permis « de faire un diagnostic qui a abouti à une série de décisions qui commencent à faire un impact positif sur la distribution de l’eau à Touba », dira le sous préfet.

S’agissant de la gestion de l’électricité durant la période du Magal où il est noté une forte demande, le chef de service de la SENÉLEC a pris un engagement qui va dans le sens des extensions pour les quartiers périphériques de Touba notamment. Au cours de cette rencontre, la société nationale de l’électricité s’est aussi engagée à assurer une distribution sans coupure. À cet effet, engagement a été pris pour mettre la cité religieuse hors délestage durant 20 jours.

L’un des points qui n’a pas connu de décision lors de cette rencontre, reste la gestion de la chaussée urbaine de Touba. Le sous préfet dira « qu’une décision politique issue d’une synergie des différents responsables » pourra apporter une solution à ce problème. »

Le représentant du président du Comité d’organisation a manifesté son optimisme d’obtenir « une issue heureuse » des points soulevés. Le suivi et l’évaluation se feront lors des prochaines réunions consacrées aux prepatifs du Magal. Le monitoring permettra au Comité d’organisation d’évaluer les engagements. Le Comité d’organisation a profité de l’occasion pour interpeller les nouvelles autorités étatiques aux fins de « satisfaire les exigences de cet événement religieux considéré comme le plus grand du pays. »

Le représentant du comité d’organisation du Grand Magal de Touba n’a pas manqué d’exhorter les populations de la cité religieuse à se préparer davantage en solutions hydriques pour bien accueillir les hôtes.

Leave A Reply

Your email address will not be published.