Informer juste notre devoir !!!

Touba – Tentatives supposées de débauche de militants de l’opposition: Cheikh Thioro Mbacké dénonce et exige la démission du ministre Antoine Diome

0 161

Dans une note transmise à notre rédaction, Cheikh Thioro Mbacké, coordonnateur du Pastef à Touba et candidat de l’inter-coalition Yewwi-Wallu dans le département de Mbacké, indique que plusieurs responsables de cellules de Pastef Touba ont été contactés ces derniers jours par des personnes qui travailleraient pour le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique en charge de l’organisation des élections, Antoine Felix Diome.

«Pour acheter la conscience de ces honnêtes responsables de cellules du Pastef Touba, des financements et postes leurs ont été proposés», renseigne Serigne Cheikh THioro Mbacké.

Une entreprise vaine selon le responsable des patriotes de Touba qui soutient le ministre Antoine Diom ignore véritablement le degré d’engagement de ces braves camarades.

«Nous signalons au ministre Antoine Diom que son entreprise de démantèlement du Pastef Touba ne connaîtra aucun succès. Si jusqu’à présent il ne parvient pas à décrocher un membre du bureau exécutif ou un responsable de cellule, c’est parce que les patriotes de Touba sont des hommes et des femmes de convictions», renchérit le chef de file des patriotes de la ville sainte.

Et de poursuivre : «Touba est politiquement un terrain conquis par le parti Pastef. Voilà la situation qui dérange Antoine et son patron. Au lieu de perdre son temps à affaiblir Pastef Touba, il devrait se concentrer sur la sécurité des citoyens sénégalais face aux multiples vols et agressions.

Une personne qui cherche à démanteler une section communale d’un parti politique n’est pas apte à organiser des élections libres et transparentes. Nous exigeons sa démission et nous lançons un appel à l’opinion nationale et internationale pour dire que Antoine Diome ne doit en aucun cas organiser les élections législatives».

lavoixplus.com

Leave A Reply

Your email address will not be published.