Informer juste notre devoir !!!

Seydina Issa Laye Thiaw: « Cette jeunesse en déperdition est victime du discours de certains idéologistes »

0 10

Seydina Issa Laye Thiaw, communément appelé Seyna Laye, plaide la citoyenneté pour préserver notre ’’ vouloir de vivre ensemble ’’. Le fils aîné du défunt khalife des Layenne, prenant la parole à l’ouverture de la 142e édition de l’Appel de Seydina Limamou Laye, à la place Diamalaye de Cambérène, a beaucoup insisté sur la paix au Sénégal.

Ce qui a fait l’exception sénégalaise par rapport aux crises identitaires connues ailleurs. Pour lui, la seule voie pourrait permettre au Sénégal d’échapper aux forces obscures reste la citoyenneté. ‘’ Le Sénégal n’est pas un pays de minorité et de majorité. Ce qui nous a permis de sauvegarder, jusqu’ici, notre citoyenneté devrait être préservé.

Je vois que des tendances à négliger cela surgissent ça et là. Faisons très attention. Nous devons consolider notre citoyenneté. On peut avoir des contradictions, mais celles-ci doivent être positives’’, dixit-il?.

Face à la montée de l’extrémisme, quelle solution pour l’islam ? La réponse se trouve dans les sermons de Seydina Limamou Laye Al Mahdi. Son petit fils, Seydina Laye, l’a rappelé aux fidèles venus assister à son Appel.

Le thème de cette présente édition : ‘’ Le rôle de l’éducation dans la lutte contre l’extrémisme’’ est une question d’actualité. Rappelant les enseignements du Mahdi, Seydi Laye renseigne que la mission de la religion, c’est la bonne conduite, par conséquent, les discours qui proviennent de celle-ci doivent être libérateurs.

Ils ne doivent pas être fermés. Pour lui, quand on parle de l’extrémisme, les jeunes sont directement impliqués. S’il en est ainsi, c’est parce qu’ils deviennent de plus en plus perdus par les ‘’nouveaux discours religieux’’ très confus.

‘’Les jeunes qui sont dispersés par les discours religieux. Chacun a choisi son chemin. Cela a fini par perdre les jeunes et entraîner chez eux un vide spirituel’’, comme il le pense.

Magnifiant le comportement des fidèles Layennes qui ont respecté, pendant deux ans, la consigne consistant à ne pas célébrer l’Appel à l’unisson, Seydi Laye a insisté sur l’éducation de base.

Selon lui, son vénéré grand père ne cessait de rappeler aux parents leurs devoirs sur leurs enfants. ‘’ Les parents doivent être des exemples pour leurs progénitures. Il n’y a pas de conflits de génération qui puissent exister entre eux. Les enfants doivent être écoutés et bien compris’’, selon lui.

Assane Diop

Leave A Reply

Your email address will not be published.