Informer juste notre devoir !!!

Sanctions corsées de la CEDEAO à la Transition Malienne : La junte rend effective la fermeture de ses frontières aériennes et terrestres avec les pays membres de l’institution.

0 11

Le bras de fer est lancé entre la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO) depuis hier avec les sanctions sévères retenues à Accra, à l’occasion du 4e sommet extraordinaire de l’autorité des chefs d’Etat et de gouvernement.

De lourdes sanctions économiques ont été infligées au gouvernement de transition qui a à sa tête le Colonel Assimi Goïta qui tarde à respecter la durée de la transition mais aussi à mettre les mécanismes d’organisation des élections libres et transparentes.

Cependant, en réaction aux lourdes sanctions de l’autorité, la junte malienne a d’abord appelé ses ambassadeurs accrédités auprès des États membres de l’instance et procédé à la fermeture de ses frontières aériennes et terrestres.

Le Ministre des Transports et des Infrastructures du gouvernement Malien a informé l’opinion, dans un communiqué signé par Madame Dembélé Madina Sissoko que la fermeture des frontières terrestres et aériennes du Mali avec les États membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest est effective.

Tout en signalant que cette mesure est prise, conformément aux instructions de la transition en réponse aux lourdes sanctions de la Cedeao, le gouvernement malien dit compter sur le sens civique et l’engagement patriotique des opérateurs et des usagers des transports, pour contribuer à relever le défi de l’affirmation de l’État souverain du Mali.

Leave A Reply

Your email address will not be published.