Informer juste notre devoir !!!

Quand Nos Plats Nous Instruisent / BAKHALOU-SALOUM : CHOC DES VALEURS. (Baay Mustafaa Keita, Bàmbara Bu Dégg Wolof)

0 54

Le Bakhalou-saloum est un patrimoine et un plat authentique bien de chez nous. Malgré son authenticité et son origine dans le Senegal de l’intérieur, il est un plat ouvert aux produits des autres régions du Senegal : une raison d’etre considéré comme un plat #fourreTout.

Voici ce que doit être le comportement des jeunes de notre époque. Le Senegal n’est pas conservateur, il a ses valeurs. Il ne faut pas perdre notre identité, ce qui n’empêche pas de vouloir évoluer. Le bakhalou-saloum a la capacité de se faire cuir avec beaucoup de produits : yét, poisson séché, mulet fumé, crevettes,nététou, etc, néanmoins il reste harmonieux.

Toutes les sociétés humaines qui entrent en contact avec d’autres univers culturels se retrouvent parfois bouleversées. Cette ouverture sur le monde moderne, à travers les réseaux sociaux, ne doit nullement signifier la perte de nos valeurs, de nos cultures ainsi que du legs de nos ancêtres. Pour exemple tout ce qui est club échangiste nous est inconnu car se partager les femmes n’est pas un leg, parler de ses intimités n’est pas culturel…et tant d’autres pratiques.

Malgré tous les produits qui s’ajoutent au bakhalou-saloum en plus du niébé, des tomates fraîches, des oignons, des lakhass et de la viande, du kong fumé et du guéj-tambajang qui sont forts en goût, ce plat reste très doux grâce à la farine d’arachide qui vient l’adoucir en plus du diw-gnore avec des notes gustatives étonnantes et très agréables en bouche.

#VotreDirecteurSpirituel
#QuandNosPlatsNousinstruisent
#BaayMustafaaAlkeytiyu

Leave A Reply

Your email address will not be published.