Informer juste notre devoir !!!

Modernisation du Groupe la Poste: Vers la mutation de Postefinances en une banque

0 62

Le gouvernement du Sénégal a pris de nouvelles orientations en vue de procéder à la transformation institutionnelle de Postefinances, filiale de Sn La Poste, en une banque postale, a soutenu le ministre de l’Economie numérique et des télécommunications la semaine dernière, lors d’un atelier.

Pour Yankhoba Diattara, «cette mesure permettra d’accroître le taux de bancarisation des populations, de renforcer la collecte de l’épargne domestique à destination de l’investissement et d’offrir un support de consolidation des activités des institutions financières mutualistes».
En effet, depuis un certain temps, le monde de la technologie et du numérique a connu une évolution fulgurante qui impose des transformations dans tous les domaines.

Le Sénégal n’échappe pas à cette mutation avec la monnaie électronique qui a fini par faire partie du quotidien des citoyens sénégalais. Le marché de fournisseurs de service financier digital au Sénégal, pour les opérations de transfert et de retrait d’argent ainsi que des opérations de paiement, est très compétitif et génère une manne financière très importante.

Ce qui justifie la forte concurrence entre les acteurs. Néanmoins, le marché est dominé en ce moment par les opérateurs de téléphonie mobile.

C’est dans ce contexte que la Commission communication et culture de l’Assemblée nationale, en partenariat avec la Poste et l’Observatoire de suivi des indicateurs de développement économique en Afrique (Osidea), avec le soutien de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), a tenu à Saly, le weekend-end dernier, un atelier de renforcement de capacités des parlementaires sur «Les enjeux de la gouvernance monétique : moderniser et adapter la Poste à l’ère du numérique». Selon Yankhoba Diattara qui présidait la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, face à cette concurrence, le secteur postal est frappé de plein fouet par la vitesse technologique et il peine à retrouver ses lettres de noblesse.

Ce fleuron du développement des télécommunications est aujourd’hui confronté à plusieurs défis.
«Chaque jour, de nouvelles technologies apparaissent et de nouveaux concurrents investissent le marché du secteur postal. Les nouvelles méthodes de transaction, les nouveaux dispositifs d’échange et les nouveaux concurrents portent gravement atteinte au cœur de métier de La Poste.

Le dynamisme du secteur du numérique et son évolution ont relégué au second plan, pour ne pas dire éradiqué, plusieurs activités jusque-là dédiées au secteur postal», a-t-il souligné.
Mais malgré ces nombreux défis, elle parvient à résister à cette conjoncture «grâce aux importants efforts de modernisation qui sont consentis par le gouvernement.

Tout de même, La Poste doit se repenser pour mieux servir ses clients partout où ils se trouvent sur le territoire», estime le ministre de l’Economie numérique et des télécommunications.

C’est pourquoi, à travers cette formation, des solutions et des orientations visant à procéder à la modernisation et à l’adaptation de la société postale à l’ère du numérique sont attendues.

Leave A Reply

Your email address will not be published.