Informer juste notre devoir !!!

Mairie de Mbacké: Lamine Bara Gaye « Je ne peux plus permettre une défaite du Président Macky Sall à M’backé. C’est terminé ».

Lamine Bara Gaye "Je ne peux plus permettre une défaite du Président Macky Sall à M'backé

0 64
Lamine Bara Gaye affiche ses ambitions pour la mairie de Mbacké. Par ailleurs, le directeur du Service national de l’éducation et de l’information pour la santé, membre du Sen de l’Apr, choisit Diouf Sarr qui, selon lui, a «le meilleur profil» au sein de l’Apr pour devenir maire de Dakar.
L’opposition accuse la majorité de fraude dans la révision de listes électorales en parlant d’exclusion des primo-votants. Quelle lecture en faites-vous ?
Il y a une question souvent agitée dans la presse comme quoi les primo-votants sont contre le régime. Mais quels chiffres les gens disposent pour avancer cette idée ?
Nombre de jeunes croient encore à la politique du Président Macky Sall. Lors des déplacements du président de la République, ce sont les jeunes qui l’accompagnent et l’accueillent partout. Pourquoi, diantre, on veut nous faire croire que les primo-votants sont contre le régime ?
Il n’y a aucune base scientifique qui sous-tend cette thèse. Nous sommes dépositaires de la confiance du Peuple sénégalais. Et quand il y a des récriminations, c’est à nous qu’on le fait. Mais cela ne veut pas dire que la majorité des jeunes est contre Macky Sall.
L’Etat ne peut pas se mettre dans une posture d’exclure des jeunes. S’ils remplissent les critères, ils vont s’inscrire sur les listes électorales. Le ministère de l’Intérieur a mis le dispositif qu’il faut pour permettre à toute personne ayant le droit de s’inscrire de pouvoir le faire.
Le fait de disposer d’une pièce d’identité nationale permet de vous faire accéder à plusieurs services. Quelqu’un qui n’a pas de pièce d’identité ne peut pas retirer un mandat qu’on lui envoie, ni voyager ni disposer de passeport, encore moins avoir un Cv pour travailler.
Les jeunes sont à la recherche d’emploi. Comment peut-on chercher du travail sans avoir une pièce d’identité ? L’Etat fait une campagne dans toutes les radios et télévisions. Si on voulait empêcher aux jeunes de s’inscrire, est-ce qu’on ferait tout cela ?
L’opposition est dans la mauvaise querelle. Mais les jeunes doivent disposer de pièces d’identité et s’inscrire sur les listes électorales.
Etes-vous candidat à la mairie de Mbacké ?
Actuellement, je suis concentré sur la lutte contre le Covid-19, derrière le ministre Abdoulaye Diouf Sarr. On prie Dieu pour que les choses se calment et qu’on en finisse avec cette pandémie pour que je puisse me remettre dans la chose politique. De 1999 à maintenant, je suis sur le terrain politique dans le département de Mbacké.
Je connais le département, village par village, quartier par quartier, commune par commune. Je ne suis pas quelqu’un qui vient pour déclarer sa candidature ou pour faire sa rentrée politique. Je bénéficie de la confiance du Président Sall qui m’a investi mandataire de la coalition qui siège au niveau de la Commission départementale de recensement des votes à Mbacké.
J’ai supervisé presque une dizaine d’élections entre 2000 et maintenant et connais la carte électorale de Mbacké. Pour les défaites que nous avons connues dans ce département, j’ai toujours alerté. J’attire l’attention de la direction du parti, particulièrement le Président Macky Sall, qui, à coup sûr, veillera sur les choix en direction des élections locales.
N’importe qui ne peut pas porter le drapeau dans le département. Je ne peux plus permettre une défaite du Président Macky Sall à Mbacké. C’est terminé.
Y a-t-il un duel Amadou Ba-Diouf Sarr à Dakar à l’Apr, en perspective des élections locales ?
C’est vrai que je ne suis pas politiquement engagé à Dakar, mais je suis membre des cadres républicains et mon coordonnateur s’appelle Abdoulaye Diouf Sarr.
Au plan administratif, c’est lui qui a porté son choix sur moi à la tête du Sneips, avec la bénédiction du Président Macky Sall. Je suis avec Abdoulaye Diouf Sarr et je l’assume en toute sincérité. Il a le meilleur profil politique.
C’est Abdoulaye Diouf Sarr qui a gagné en 2014 à Yoff au moment du raz-de-marée de la coalition de Khalifa Sall. Lors de la dernière élection présidentielle, les chiffres sont là : Yoff a permis à la coalition présidentielle de gagner à Dakar avec un très grand écart.
Les performances de Diouf Sarr à la tête du ministère de la Santé consolident le bilan politique qu’il a. Le Sénégal fait partie des meilleurs pays ayant mieux géré cette pandémie. Qu’on le veuille ou pas, c’est Diouf Sarr qui manage l’équipe de guerre contre le virus.
Ce sont des éléments qui plaident en sa faveur pour le leadership politique à Dakar. Diouf Sarr a le meilleur profil et Cv politique à l’Apr pour être maire de Dakar. Il ferait un excellent maire de Dakar. Je ne vois pas d’autres profils meilleurs que lui.
leQuotidien
Leave A Reply

Your email address will not be published.