Informer juste notre devoir !!!

Covid-19 et insuffisance rénale : Le néphrologue El Hadj Fary Ka dit tout

Covid-19 et insuffisance rénale : Le néphrologue El Hadj Fary Ka dit tout

0 1

Le chef du Service de néphrologie de l’hôpital Aristide Le Dantec, El Hadj Fary Ka, a pris part, ce vendredi 20 août, au point quotidien sur l’évolution de la pandémie de Covid-19 au Sénégal. Au cours de sa prise de parole, il a dressé un tableau noir de la maladie chez les insuffisants rénaux.  Toutefois, le néphrologue appelle à la vaccination contre le coronavirus pour, dit-il, lutter contre «les morts évitables».
La particularité de la Covid-19 chez les patients porteurs de maladies rénales chroniques et chez les hémodialysés.

«La Covid 19 a une lourde morbi-mortalité chez les patients vulnérables, en particulier ceux qui portent des maladies rénales chroniques. Le risque d’être contaminé est plus élevé chez les insuffisants rénaux, comparativement à la population générale. Et la sévérité de la maladie est plus accrue, surtout chez les malades hémodialysés chroniques. Ces malades présentent malheureusement, en plus de l’insuffisance rénale, des comorbidités telles que l’hypertension artérielle, le diabète, les pathologies cardiovasculaires, entre autres.

En fait, quand on a une insuffisance rénale chronique, on a une baisse de l’immunité qui est très importante. Et en plus, ce risque est amplifié par le traitement qui est prescrit chez ces malades qui suivent un traitement souvent immunosuppresseur. Donc, ils ont un double risque de baisse de l’immunité d’avoir l’insuffisance rénale en elle-même, qui est un facteur de baisse de l’immunité et les médicaments pour traiter cette insuffisance rénale.

La particularité de la Covid-19 chez les patients porteurs de maladies rénales chroniques et chez les hémodialysés, c’est de faire des formes graves. Et qui dit formes graves dit beaucoup plus de spécialisations en réanimation, surtout une lourde mortalité hospitalière. Pendant la première vague, sur 345 patients hémodialysés chroniques entre Dakar, Ziguinchor et Thiès, 109 parmi eux ont eu des tests Pcr et parmi eux, 11, presque 12 % avaient développé la forme de Covid-19.

Les patients étaient le plus souvent âgés, comme dans toutes les autres pathologies et surtout qui avaient d’autres comorbidités, soit ils étaient diabétiques, soit ils étaient hypertendus.

 

bonjourdakar.com

Leave A Reply

Your email address will not be published.