Informer juste notre devoir !!!

Législatives 2022 : LA MISSION D’OBSERVATION DE LA CEDEAO ALERTE.

0 90

Les observateurs de l’Union Africaine et de la Cedeao ont tenu une conférence cet après midi dans un hôtel à Dakar pour faire des constats sur les législatives. La délégation des observateurs a, par ailleurs, fait des recommandations pour les prochaines joutes électorales.

La délégation des observateurs de la Cedeao composée de 49 membres, dirigée par Kadré Désiré Ouedraogo, avait convié la presse nationale et internationale cet après midi pour faire une évaluation à mi-parcours des élections législatives du 31 Juillet dernier.

Le cycle électoral a fait l’objet d’une observation du début jusqu’à la proclamation des résultats provisoires par cette délégation qui a fait le tour de 10 départements sur les 46 du pays.« La période de pré-campagne a été un peu tendue marquée par la controverse sur le système de parrainage, des batailles politico-juridiques sur la validité de certaines listes, des manifestations, et des arrestations de membres de la principale de l’opposition.Cette période trouble a enregistré des dégâts matériels importants et des pertes en vies humaines regrettables» annonce Kadre Désiré Ouedraogo dans la déclaration préliminaire.

Concernant les acteurs politiques, la mission les exhorte à respecter les canaux réglementaires d’annonce des résultats et s’abstenir de toute proclamation des résultats qui pourrait affecter le climat apaisé observé jusque-là.Le taux de participation aux législatives a été faible. Pour éviter cette pareille situation dans l’avenir, la mission invite les autorités compétentes du Sénégal à travailler de concert avec les organisations de la société civile et de promouvoir les initiatives aux fins d’accroître la participation des citoyens aux élections. La mission invite aussi les autorités à faciliter l’accès des bureaux de vote aux personnes à mobilité réduite.

 

Elle invite les partis politiques à « former leurs membres à la citoyenneté » et une sensibilisation des partisans à requérir la carte d’électeurs auprès de la DAF. Les observateurs invitent à cet effet les partis politiques « à sensibiliser leurs partisans à retirer les cartes d’électeurs déjà émises pour leur permettre de prendre effectivement part au processus électoral à venir ».

 

L’équipe dirigée par Kadre Désiré Ouedraogo exhorte les partis politiques à promouvoir la paix, la stabilité et la consolidation de la culture démocratique et les invite à sensibiliser leurs partisans à la culture démocratique.

 

Pour rappel, cette mission est venue pour superviser le 14 ème scrutin du Sénégal depuis les indépendances et elle va séjourner dans le pays jusqu’à la proclamation des résultats avant de produire un rapport exhaustif sur le processus.

Leave A Reply

Your email address will not be published.