Informer juste notre devoir !!!

La plume est à vous : RAMADAN MOUBARAK (entre sainete et aliénation) Macoumba Mbengue

0 80
Naturellement on dit que,  » le bonheur des uns, fait le malheur des autres « 
Par comparaison, durant le mois de RAMADAN c’est triste de constater la bienveillance des uns, face à  l’aliénation des autres.
Ce mois de grâce, de pardon et d’aptitude, d’accès  au paradis comme LE TOUT PUISSANT nous l’a promis.
Ce mois de sauvetage, pendant lequel NOTRE SEIGNEUR ferme les portes de l’enfer et, ouvre gracieusement celles du paradis
Ce mois bénis, durant lequel le diable, le lapidé est « enchaîné » par LE TOUT PUISSANT et, il sera incapable de quelconques manipulations nuisibles envers les créatures.
Ce mois sacré, de pureté, où les esprits  peuvent exceller à moindre effort.
Ce mois paisible où des ÂMES nagent dans un fleuve de BONHEUR et de sécurité divine
Ce mois honoré, rempli de festins doux et suaves
Ce mois glorifié, en premier par notre prophète (psl), ainsi par les hommes saints
Comme cheikh ahmadou bamba khadimoul Rassoul.YAA XAYRA DAY FIN ATAA BII BICHRI WAL MADADI AHLAN WA SAHLAN WA TARHIBAN BILAA ADADI (Ô toi l’éminent hôte porteur de bonheur et de bienfaits. Je te souhaite la bienvenue et te réserve une hospitalité) en est une parfaite illustration
On trouve une sélection (plus d’une centaine de xasida), réservée  au mois de RAMADAN, « DIWANU RAMADAN « . Parmi ces xassida, on peut citer: CHAHIDALII CHAHRUL SIYAAMI WARABIH
CHAHIDTU ANNALAHA RABBUL WAAHIDU
 D’autres vers magnifie ce mois béni: NAAWAYTU RABBIYA BISHAHRI RAMADAN. SHAHRIL AMAANI WAL MUNAA WAL FAYADAAN (j’ai adressé la parole à mon SEIGNEUR au mois de ramadan mois de sûreté, d’espoir et de grâce)
Ses éloges (ahmadou bamba), sur ce mois sont incommensurables.
C’est une période qui enchante vivement, où la grâce DIVINE  est par extension partout répandue.
Les actes d’adoration, comme la lecture du SAINT CORAN les prieres surregatoires, l’aumône, l’entre- aide, le don de nourritures… sont rétribués illimitablement.
Les musulmans qui obéissent à NOTRE SEIGNEUR, ont hâte de ce mois, pour vivre SES DÉLICES innombrables.
Les prières et les exaltations sont rythmées, dans une atmosphère de tendresse des coeurs et d’empathie.
C’est « le Prince des mois », où
La meilleure nuit, « LAYLATUL QADRI » est célébrée.
Cette nuit, dont la célébration cultuelle équivaut  à plus de quatre vingt trois ans d’adoration divine.
De même le saint coran y fut apparu.
Le livre sacré, « code de conduite » de tous
Musulmans épris de droiture, de sainteté et de pureté
Hélas! je m’étonne de ceux qui négligent ce mois profitable, rempli de DONS
En dépit de sa GRANDEUR, de sa sainteté et de sa pureté , on compte parmi les ÂMES, qui subissent les décombres du diable, satan. D’autres suivront leurs âmes charnelles.
En effet, c’est désolant  de constater  en plein RAMADAN des scènes de conférences théâtrales. Celles-ci sont très souvent organisées par des femmes, qui s’habillent  en défilé de mode, font « le batré » (contage de billets de banque) à des comédiens animateurs religieux, pardon.
C’est le tour des hommes, qui font la cours avec de grands boubous dépassant longuement leurs tailles.
C’est indignant! Puisque dans ces milieux les heures de prières sont inconsidérées.
Savent-ils que le RAMADAN ne se limite pas à une obtinance en nourritures et  boissons?
Ces animateurs religieux, soit disants « oustaz » maître coranique, pardon font le tour des plateaux télés et radios; menant des sermons égocentriques, pléthoriques, vides d’enseignement religieux.
Ainsi, le commun des mortels resumerait le ramadan, à  une occasion de vivre la religion à sa guise.
Il s’y ajoute des tours de festivités, trop complimentées.
A la  fin du ramadan, il s’en remet à ses habitudes ordinaires.
Certes, personne n’est au respect strict des préceptes de l’islam sans la grâce DIVINE.
Mais l’appétit vient en mangeant; plus on persévère, plus on se perfectionne.
                                             Ndongga seriñ muntaqaa mbàakké al basiiru Macoumba
Leave A Reply

Your email address will not be published.