Informer juste notre devoir !!!

ITV – Pourquoi Cher Ndour tarde à rejoindre l’EN? Son père répond : « Il attend toujours ce coup de fil… » !

0 7

Au mois d’avril passé, notre regretté confrère Salif Diallo de l’APS s’était entretenu avec le père de Cher Ndour qui faisait un appel du pied à la FSF. Des sources de wiwsport nous ont appris qu’entre temps, le contact est fait entre l’entourage du milieu de terrain de 18 ans qui évolue avec l’équipe B de Benfica et la FSF. Pourtant, Cher Ndour qui fait partie des Golden Boy 2022 n’est toujours pas convoqué dans les sélections nationales du Sénégal. Son père, Mamadou Ndour a répondu à nos questions.

 

Cher Ndour, tient-il sa passion du football de vous ?

Non, moi je suis un ancien de l’armée, un sapeur-pompier. Je suis arrivé bien après en Italie pour faire fortune. Alors que Cheikh, il a toujours voulu cela. À 4 ans, il avait déjà l’amour pour le ballon. Une année plus tard, je l’ai inscrit dans une école de foot du quartier. C’est ainsi qu’il a commencé à jouer jusqu’à ce que Brescia le repère et le forme.

Ce n’est pas Cher alors c’est Cheikh ?

Il s’appelle Cheikh Ndour, c’est l’homonyme de mon grand frère. Mais en le déclarant, il y’a eu une erreur sur la prononciation et finalement, on s’est retrouvé avec Cher …

Que pouvez-vous nous dire sur sa personnalité ?

C’est un garçon ambitieux et persévérant. Il ne rate jamais une séance d’entraînement. Il aime ce qu’il fait. Depuis, plus petit, même s’il est très fatigué après l’école, il range son sac et part à l’entraînement. Je ne suis pas surpris de son évolution en si peu de temps.

En 2020, il signe à Benfica. Comment s’est passé ce transfert ? 

De grands clubs européens voulaient le signer. Bayern, Barcelone, et lui, il a choisit Benfica. Lors de notre voyage au Portugal, il a tout de suite été sous le charme des installations sportives du club et du rythme de travail. Et son choix est gagnant vu qu’il a remporté la Youth Champions League et la Coupe Intercontinentale.

Il lui reste moins d’une année pour son contrat ? Va -t-il rester ? 

Je ne vais pas trop en dire. Je sais qu’il aime Benfica mais je sais aussi que de grands clubs européens veulent le recruter. Il fera un choix.

À quel point êtes-vous impliqué dans la gestion de la carrière de votre fils ? 

Je suis sa carrière de près parce que je suis plus informé du football que sa mère (rires). Donc je suis très souvent avec lui pour le guider, l’aider à prendre des décisions et organiser sa vie. Je lui donne les propositions et c’est lui qui décide enfin.

Qui a été approché par la FSF ? Cher Ndour ou vous ? 

C’est moi. C’est en juin passé que j’ai rencontré Augustin Senghor avec qui j’avais déjà parlé au téléphone. Nous avons échangé sur mon fils qui venait de remporter la Youth Champion’s League. Il voulait s’entretenir avec lui, je lui ai d’ailleurs remis le contact de mon fils. Il m’a ensuite dit qu’Aliou Cisse qui était en France, allait m’appeler à son retour. Je l’ai dit à Cheikh.

Vous ont-ils appelé ?

(Rires) J’attends toujours leur coup de fil, mon fils aussi.

Jusqu’ici personne ne vous a appelé pour convoquer Cher Ndour au Sénégal ? 

Le sélectionneur des U23 m’a appelé et m’a émis son souhait de voir Cher Ndour jouer dans sa sélection. Demba Mbaye m’a envoyé une pré convocation pour le stage au Maroc avec la sélection U23. Mon fils qui attendait depuis l’appel de Cissé ou Senghor a souhaité se concentrer en club. Et il avait déjà reçu entre-temps une convocation pour la sélection U20 italienne qui est en lice pour les qualifications à la Coupe du Monde 2023.

Qu’attendez-vous maintenant ?

Je laisse le temps parler. Je suis un père sénégalais qui aimerait beaucoup que son fils joue pour ses origines. Si Cheikh n’avait pas de talent, je n’allais pas en parler. Mais je sais qu’il a sa place au milieu. J’attends toujours ce coup de fil mais en attendant mon garçon va continuer à travailler. Et on verra pour la suite.

Est-il conscient de sa double culture ? Comment le vit-il ?

Il est né à Brescia dans un quartier qui regorge d’étrangers. Il a beaucoup d’amis sénégalais et marocains. Cheikh est conscient de tout cela.

Qui est son idole ? 

Pogba est son idole, il supporte d’ailleurs le Juventus. Dans toutes ses interviews il parle de lui.

 

wiwsport.com (NAF)
Leave A Reply

Your email address will not be published.