google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

La Basketball Africa League « reçoit » Diomaye et Kagamé « avec beaucoup d’humilité » (Président BAL)

0 11

Amadou Gallo Fall, président de la Basketball Africa League (BAL), a lâché quelques mots sur la visite des Présidents Diomaye Faye (Sénégal) et Paul Kagamé (Rwanda), à Dakar Arena, ce dimanche à l’occasion de la dernière journée de la saison 4 de la Conference Sahara.

 

« On les reçoit avec beaucoup d’humilité. Nous sommes très ereconnaissants envers eux. Ils portent un stand sur la validation de la nation. Le sport peut être un vecteur de développement économique. Kagamé est un champion. Il a construit une arène de basket. Mais aussi pour dire qu’il y a une oppprotunité pour tous les sports, pour avoir une industrie du sport en Afrique. Le basket est notre secteur mais ce qui nous intéresse est de voir le continent rayonner. La preuve, il y a beaucoup de culture lors de nos événements. L’essentiel est de développer un produit que tout le monde peut consommer. »

Communion avec la jeunesse

« L’ambition est de vivre l’Afrique de son atout, cette jeunesse talentueuse qui constitue la majorité de la population. Nous voulons qu’une partie de ce talent puisse se produire sur le continent, dans de belles salles, des chaînes de télé. Et que le sport et la culture génèrent de la ressource pour nos pays. Ces deux chefs d’Etat viennent communier avec cette jeunesse. »

Vision panafricaine

« Ils ont une vision panafricaine, cette jeunesse a besoin de ce genre d’exemples. Le sport parle de langage de la jeunesse, l’expression des artistes comme Daraa J, Mya Guissé, Dip… Au bout du compte, c’est le sport, la culture, la mode qui sont en expression. Je vois beaucoup de jeunes designers partout ou on va et beaucoup d’événements ont lieu autour du sport. Le sport n’est plus une activité de récréation, mais peut continuer un véritable levier de développement économique. On a construit des stades de dimension mondiale. Maintenant, il faut organiser des événements pour les faire vivre. Car cela apporte beaucoup de retombées. La fierté que nous avons c’est le leadership incarné par ces deux chefs d’Etat car ils ont compris qu’il faut parler à cette jeunesse. On le fait à travers le sport, la culture, ce qui en même temps crée de l’emploi. »

Leave A Reply

Your email address will not be published.