Informer juste notre devoir !!!

VERS UN REBOISEMENT MASSIF LE LONG DE L’AUTOROUTE ILA TOUBA (DIRECTEUR)

0 12
La Direction nationale des Eaux et forêts , chasse et de la conservation des Sols (DEFCCS), en partenariat avec l’Agence de travaux et de gestion des routes au Sénégal (AGEROUTE), a prévu « un important programme de reboisement massif » le long de l’autoroute Ila Touba, a appris l’APS.
’’Au niveau national, nous sommes prêts à satisfaire la demande en plants concernant les axes routiers. Et ,c’est dans cette perspective qu’avec l’AGEROUTE, nous avons prévu un important programme de reboisement massif le long de l’autoroute Ila Touba », a dit le Directeur des Eaux et forêts.
Il s’exprimait lundi après une visite des pépinières à Malem Hodar, Koungheul et Kaffrine dans le cadre de la campagne nationale de reboisement.
Le colonel Baïdy Ba s’est dit satisfait du taux de production des différentes espèces de plants.
Il a déclaré avoir constaté que les capacités de production ont doublé par rapport à l’année dernière dans toutes les pépinières de la région, grâce au programme Xëyi Ndaw Ñi.
Selon lui, l’apport de ce programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion des jeunes a permis de passer de 5 manœuvres à près de 300 à Kaffrine. « Ce qui se traduit par l’augmentation de la quantité de plants produits dans la région », a-t-il salué.
La région compte 333 pépinières dont des pépinières communautaires, villageoises et privées, a fait savoir le directeur des Eaux et forêts.
« Au niveau de la production contrôlée par les Eaux et forêts, nous sommes presque à 1,5 millions de plants en terme d’objectifs et nous sommes à 45 % du taux d’exécution’’, a précisé M. Ba.
Il a en outre évoqué de « très belles initiatives » à Koungheul avec de nouvelles variétés produites en pépinière, notamment avec la greffe de baobab qui va enrichir la biodiversité.
« Il y a aussi le focus sur les essences locales comme le Ndimb et d’autres destinées à reverdir et enrichir la forêt classée de Kaffrine », a-t-il ajouté.
De même, il a salué le partenariat entre les Eaux et forêts et l’ONG « Tree for the future » qui a permis de produire des millions de plants à Kaffrine depuis plusieurs années.
La représente des femmes forestières de Kaffrine, Néné Gallo Diallo, a de son côté plaidé pour un appui financier plus conséquent à leur organisation qui depuis plus de 25 ans s’active dans la production de plants, le reboisement et la lutte contre les feux de brousse.
Mme Diallo a souhaité un appui du directeur dans la recherche de partenaires afin d’atteindre l’objectif de faire de Kaffrine une ville verte.
Leave A Reply

Your email address will not be published.