Informer juste notre devoir !!!

Présidentielle en France: Et si Sandrine Rousseau gagnait la primaire écologiste?

0 3

« Bonjour. Aujourd’hui, 17h15, carte blanche de Sandrine Rousseau… » Difficile de les rater : omniprésents avec leurs foulards rouge à pois blancs, les soutiens de Sandrine Rousseau tractent, interpellent, persuadent.

Et selon François, cela marche plutôt bien malgré le manque de moyens et de notoriété de sa candidate. « Elle éveille la curiosité, donc c’est assez facile », assure-t-il.

Car l’économiste a un discours qui tranche avec ses concurrents : plus radical sur l’écologie, le capitalisme, plus ouvert aussi aux autres luttes et notamment le féminisme, elle qui avait quitté le parti après avoir révélé qu’elle avait été agressée sexuellement par l’élu écologiste Denis Baupin.

Candidature prise au sérieux par Joadot et Piolle

« J’ai été dans des mouvements sociétaux extrêmement forts et puissants comme #MeToo, explique Sandrine Rousseau. Tous ces mouvements sociétaux ne disent au fond qu’une seule chose. C’est : « Nous ne voulons plus êtres dominées. » Et en fait, c’est un mot d’ordre extrêmement puissant et c’est ça que je porte dans cette primaire. »

Un éco-féminisme qui résonne chez les jeunes militants et élus. « Ça a été un peu un coup de foudre militant, assure Harmony Legendre, adjointe au maire de Bordeaux. Et l’éco-féminisme, c’est vraiment s’attaquer aux prédations sur les corps des femmes, aux prédations sur les ressources, aux prédations sur les lieux de vie. Pour moi, c’est vraiment une évidence. »

À moins d’un mois de la primaire, la tentation Sandrine Rousseau aura-t-elle le temps de s’installer ? Sa candidature est en tout cas prise très au sérieux par les équipes d’Éric Piolle et Yannick Jadot.

Leave A Reply

Your email address will not be published.