Informer juste notre devoir !!!

OUVERTURE DE LA 24ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE DU HCDS

0 6
La 24ème session de l’assemblée plénière du Haut Conseil du dialogue social (HCDS) s’est ouverte mardi à Saly-Portudal (Mbour, ouest), sous la direction de sa présidente, Innocence Ntap Ndiaye, a constaté l’APS.
Placée sous le thème ’’pour une synergie d’actions autour de la modernisation de la formation professionnelle et de la redynamisation de la négociation collective sectorielle’’, cette activité est organisée en collaboration avec l’Office national de formation professionnelle (ONFP) et l’Agence allemande de coopération internationale pour le développement (GIZ).
Le HCDS et l’ONFP sont liés, depuis le 26 mars 2021, par une convention de partenariat visant à renforcer les capacités des acteurs en dialogue social et en négociation collective, mais aussi à contribuer à la rénovation des cadres conventionnels de relations professionnelles.
’’Cette convention intègre également la réalisation d’études et d’enquêtes portant sur des problématiques actuelles et futures d’intérêt commun, en vue de favoriser un environnement professionnel propice à la croissance économique et au partage des richesses’’, a expliqué la présidente du HCDS.
Elle a précisé que la tenue de cette présente assemblée plénière s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de cette convention, offrant ainsi l’occasion aux participants de revisiter et de se familiariser avec le Répertoire des emplois et titres dans les secteurs économiques et par branche professionnelle au Sénégal.
Cette rencontre permet aussi aux parties prenantes de prendre connaissance des objectifs du Plan national de renforcement du dialogue social (PNRDS) et de la procédure de conclusion des conventions collectives, et de s’imprégner de la portée des titres de qualification professionnelle et de l’importance des formations professionnelles.
Un cadre de partenariat sera défini pour la mise en œuvre d’actions contribuant à la réactualisation des conventions collectives et des annexes de classification des emplois.
La présidente du HCDS a salué l’accompagnement du GIZ à ’’sa juste valeur, surtout en ces moments de forte angoisse, encore marqués par les effets de la pandémie de Covid-19 qui a bouleversé et continue de bousculer toutes les certitudes à l’échelle mondiale, depuis presque deux ans maintenant’’.
Leave A Reply

Your email address will not be published.