google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Les travaux du premier immeuble waqf de l’Etat du Sénégal lancés “incessamment“ au centre-ville de Dakar (DG HAW)

0 7

La première pierre du premier immeuble waqf que l’Etat du Sénégal compte construire dans le centre-ville de Dakar, sera posée “incessamment”, a annoncé, samedi à Thiès, le directeur général de la Haute Autorité du Waqf (HAW), Racine Bâ.

“La construction de l’immeuble du waqf est imminente. Dans la semaine, une délégation de la Banque islamique de développement a été à Dakar“, a dit Racine Bâ, en marge d’une cérémonie de remise de prix aux lauréats du Grand Prix régional de récital du Coran Elhadji Mor Guèye Sope Nabi, à la Promenade des Thiessois.

Il précise que cette infrastructure est le prochain acte dans la mise en œuvre de la politique de  Waqf de l’Etat du Sénégal.

Les recettes issues de cet immeuble devront servir au financement des daaras modernes, qui, à ce jour, sont au nombre de 64, mais aussi aux personnes démunies, a-t-il dit.

Grâce au projet Waqf CMU-Daara, 100 000 élèves des écoles coraniques, 10 000 maîtres coraniques et leurs familles, ainsi que 700 “ndeyu daara” (marraines d’écoles coraniques), seront enrôlés dans le programme de Couverture maladie universelle (CMU), a renseigné Racine Bâ. Les opérations d’enrôlement ont démarré depuis août 2023.

Le Sénégal a adopté une loi qui protège tous les donateurs qui mettent leur argent ou leurs biens immobiliers dans le social à travers le Waqf, en garantissant que leurs destinataires en profitent même après la mort des donneurs.

En tant que principe islamique, le waqf permet à tout musulman de mettre sa fortune au service des plus démunis ou au service de la religion, en espérant la rétribution divine, même à titre posthume.

Le DG de la HAW a évoqué un début de mise en œuvre du “waqf agricole” dans le Nord du pays, ainsi que d’autres instruments de finance islamique, comme le waqf monétaire, les soukouks (obligations islamiques) grâce auxquels, il y aura la possibilité de financer les entreprises qui présentent des projets conformes à la charia.

A compter de cette année, l’État du Sénégal a décidé de porter sa contribution au fonds Waqf public monétaire à 2 milliards de FCFA.

Leave A Reply

Your email address will not be published.