Informer juste notre devoir !!!

Les personnes handicapées se font entendre

0 15

La non application de la loi d’orientation sociale adoptée depuis 2010 par la représentation nationale a suscité l’indignation chez les personnes vivant avec un handicap.

Ces dernières ont tenu à manifester leur colère ce matin dans la capitale sénégalaise. En outre, elles réclament aussi « leur intégration dans la fonction publique » comme il est clairement mentionné dans le projet de texte de la loi d’orientation sociale.

Le vice-président de l’association nationale des personnes vivant avec un handicap a saisi l’occasion pour interpeller les autorités du pays sur leur situation qu’il décrit comme « plus que difficile pour certains ».
Pour Abass Dramé, il ne s’agit pas « de mettre la pression »sur qui que se soit. Selon lui, « si la situation est prise au sérieux, sa résolution pourra ne pas prendre trop de temps ». Il avance qu’ils ont attendu « des décennies » donc pour Abass Dramé « la patience des personnes vivant avec un handicap ne doit pas être mise en cause » pour une personne de bonne foi.

Le vice-président de ladite association a tenu à rappeler au secrétaire général de la présidence de la république « son devoir d’exécution de la recommandation du chef de l’état sur la situation des personnes en situation d’handicap ».

Selon Abass Dramé, « plusieurs milliers de personnes handicapées vivent au Sénégal dans des conditions très difficiles ». Même si bien vrai, qu’il reconnaît que « les difficultés sont partout ».

Le vice-président de l’association des personnes vivant avec un handicap laisse entendre qu’elles sont sans cesse « victimes de discrimination dans le processus de recrutement de la fonction publique, dans le système des transports en commun, dans l’attribution des logements sociaux, dans la pratique des soins de santé, au niveau des aires techniques etc… ».

Pourtant estime Abass Dramé, « la loi d’orientation sociale qui existe depuis 2010 est là pour résoudre cette équation ». Donc « pourquoi négliger des dignes fils de ce pays qui sont simplement des personnes handicapées », s’interroge le vice-président président de l’association à l’issue de leur manifestation tenue ce matin.

Avec Capvertinfos.sn

Leave A Reply

Your email address will not be published.