Informer juste notre devoir !!!

Le refus du PDS de s’allier avec Aminata Touré à la Une

0 13

Le refus du Parti démocratique sénégalais (PDS) de s’allier avec Aminata Touré dans le cadre d’une plateforme de l’opposition est largement commenté par les quotidiens reçus samedi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

 

Le quotidien Bës Bi rapporte que ‘’le PDS et la coalition Yewwi askan wi se rabibochent après une cassure observée au lendemain des Législatives marquée par des divergences d’orientation de ce qui était l’inter-coalition WalluYewwi’’.

‘’Un communiqué informe que le parti de Me Wade a reçu, ce jeudi 2 mars 2023, à la permanence nationale Oumar Lamine Badji, une délégation du +Groupe de contact+ de la coalition Yewwi dirigée par Habib Sy, pour la mise en place d’une +plateforme commune de l’opposition+ et d’un +front unitaire+ de lutte autour de certains points’’.

Mais, signale le journal, ‘’les Libéraux n’entendent pas collaborer avec une quelconque entité à laquelle prend part Mimi Touré’’. Le PDS, cité par le journal, dit rejeter ‘’tout cadre de lutte avec Madame Aminata Touré qui, pendant onze années de la gouvernance de Benno Bokk Yaakaar, a été l’un des principaux responsables du recul de l’Etat de droit, de la démocratie et de la pauvreté qui frappe aujourd’hui les Sénégalais’’.

Pour la publication, ‘’c’est une constance qui s’explique par la traque des biens mal acquis qui a fini par la condamnation de Karim Wade par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI)’’, une procédure déclenchée à l’époque par Aminata Touré, qui était ministre de la Justice.

‘’Guerre larvée entre le PDS et Mimi Touré’’, titre L’As, soulignant que le parti de Me Wade ‘’rejette tout cadre de lutte avec Aminata Touré’’ dans le cadre de la mise en place d’une plateforme de l’opposition.

Vox Populi parle de ‘’réquisitoire à charge du PDS’’ contre l’ancienne Première ministre devenue opposante au président Macky Sall. Pour le PDS, il est ‘’inacceptable que Aminata Touré veuille aujourd’hui se dédouaner et s’acheter une virginité politique au point de vouloir partager le même cadre de lutte que l’opposition légitime’’.

Dans le journal, Aminata Touré déclare que ‘’c’est leur deal en parachèvement avec le président Macky Sall qui les empêche de prendre part à la construction du large front de l’opposition et des forces vives de la Nation’’.

Selon EnQuête, ‘’les Libéraux ne veulent pas de Mimi Touré dans les rangs de la plateforme’’.

Les Libéraux ‘’pas amis à Mimi’’ et ‘’excluent toute alliance avec l’ex-Première ministre’’, dit Le Quotidien.

‘’Le PDS continue d’en vouloir à l’ex-PM Aminata Touré. Le temps d’une rencontre sous la bannière de la Grande coalition Wallu avec celle de Yewwi askan wi, le parti de Me Abdoulaye Wade a rejeté toute forme d’alliance avec Mme Aminata Touré’’, écrit le journal.

L’Observateur note qu’entre le PDS et Aminata Touré ‘’le désamour est profond. Le parti de Me Wade reste constant dans son rejet de l’ex-Première ministre’’.

‘’Les libéraux gardent toujours une dent contre l’ancienne ministre de la Justice Aminata Touré. A preuve, ils appellent la coalition Yewwi à la mise en place d’une plateforme de l’opposition, mais sans Aminata Touré’’, écrit WalfQuotidien.

Le Soleil revient sur l’inauguration, vendredi, en présence du chef de l’Etat, de la Grande mosquée de Sédhiou, ‘’un bijou architectural d’une capacité de 1250 places que l’Etat du Sénégal a entièrement construit et équipé à hauteur de 700 millions de francs Cfa’’.

Leave A Reply

Your email address will not be published.