Informer juste notre devoir !!!

La plume est à vous : « Fu dëgg amul jàmm manu faa am »

0 37

Amadou Ba coordonnateur de la coalition Benno Bok Yakaar à Dakar fait sa promenade à Sandaga, pas de problème.

Abdoulaye Diouf Sarr candidat du pouvoir à Dakar parade dans la capitale comme il veut, il n’est pas inquiété.

Barthélémy Dias maire de Mermoz Sacré-Cœur, candidat de la coalition Yeewi Askanwi dans ladite ville sort de sa maison pour aller à la rencontre des dakarois, il arrêté par cette police qui a fini de se transformer en un véritable bras armé du régime de Macky Sall. Il lui est reproché d’avoir déroulé une manifestation non autorisée, c’est vraiment honteux !

Quand je vois certains religieux envahir les plateaux de télé pour nous vendre leur charte de non violence, ça fait vraiment rire. Le chef de l’APR foule aux pieds les lois et règlements de ce pays, instrumentalise la justice pour liquider ses adversaires politiques, on ne les entend pas.

Mais dés qu’ils sentent que le rapport de force est en défaveur du pouvoir, ils sortent du bois pour sermonner les populations. Ce n’est vraiment pas juste. La vérité est que là où règne l’injustice, il y aura toujours de la violence.

Comme l’a si bien dit Birahim Seck (coordonnateur du forum civil) : « La meilleure manière de prévenir la violence dans une compétition électorale est de respecter et de faire respecter les règles du jeu.

Un outil ou mécanisme de prévention ne peut tenir sans le respect des droits des uns et des autres. Une élection locale (ou nationale) demeure une compétition politico-citoyenne, il appartient, donc, aux organes chargés du contrôle, du contentieux, de la supervision, de la défense et de la sécurité de respecter et de faire respecter les règles en toute responsabilité.

Le reste n’est que surfer sur du vent .

Dëgg moy defar réew » ( Seule la vérite peut construire un pays)

Leave A Reply

Your email address will not be published.