Informer juste notre devoir !!!

La plume est à vous : 24H DE ZIKROULAH NON STOP SUITE (Baay Mustafaa Keita)

0 72
Parmi les différents Zikr ou Zikroulah qui existe dans ce pays, le #SaamFall est sans doute le plus pratiqué chez les baayfaal, le plus aimé chez les mourides, le plus apprécié chez les connaisseurs et le plus connu chez les sénégalais. Cette manière singulière d’invoquer le nom le plus sacré de Dieu selon les érudits.
La’ilaaha’ilalah qui signifie littéralement : il n’y a de Dieu que Dieu, les Soufi comme a leur habitude ont poussé la réflexion pour dire que le terme La’ilaaha’ilalah veut dire : il n’y a que Dieu dont l’adoration est bénéfique à l’humain et que la non soumission envers Lui est préjudiciable.
Serigne Touba dans Massalikul Jinane dit: « Qu’y a t-il de plus grand que se souvenir de Dieu pour pouvoir ensuite l’adorer ».
Le Saamfaal, cette pratique collective consistant à scander en haute voix le La’ilaaha’ilalah de manière rythmique et saccadé, avec un groupe de devant représentant les chefs d’orchestre et un plus grand nombre qui les suit de derrière, reprend le terme en guise de réponse en chœur.
Sidy Karim Diop est le précurseur de ce volet liturgique du Zikr appelé actuellement Saamfaal, dont le nom vient du village de #Saam fondé par Serigne Modou Moustapha Fall, et de #Fall tiré du nom de Mame Cheikh Ibrahima Fall.
Sidy Karim avait une plaie sur la jambe, ce qui l’empêcher de se tenir longtemps debout, ainsi il chanter en marchant et en tournant autour d’un cercle imaginaire au sens contraire des aiguilles d’une montre, de la même manière que les pèlerins tournent autour du Ka’aba lorsqu’ils effectuent le Tawaaf, confère au Saamfaal son caractère symbolique en plus d’être spirituel.
#24HDeZikroulahNonStop
#BaayMustafaaKaytaVotreDirecteurSprituel
Leave A Reply

Your email address will not be published.