Informer juste notre devoir !!!

La France et ses alliés se retirent du Mali.

0 28

La France et ses partenaires confirment un «retrait coordonné» du Mali Après un dîner de travail tenu à l’Élysée auquel ont pris part une trentaine de dirigeants africains et européens. La France, ses partenaires européens et le Canada ont annoncé ce jeudi 17 février le retrait des forces militaires du Mali après neuf (9) ans d’intervention militaire « contre les jihadistes ».

Cependant, il y a lieu de noter que « les militaires européens présents au Mali seront redéployés au Niger ». C’est après une réunion mercredi soir à l’Élysée entre les partenaires africains et européens pour évoquer la situation au Sahel que la décision a été entérinée.

Les forces de Barkhane et Takuba vont donc quitter le Mali lors d’un « retrait coordonné ». Au cours d’une conférence de presse conjointe tenue ce matin dans salle des fêtes de l’Elysée à laquelle ont pris part Emmanuel Macron, Macky Sall président en exercice de l’UA, Nana Akufo-Addo président en exercice de la CEDEAO et Charles Michel le président du conseil européen, les dirigeants sont revenus sur les fondamentaux de cette prise de décision.

Emmanuel Macron affirme que « les conditions ne sont plus réunies pour rester…car la sensibilité de l’opinion publique a changé ». Sur le même registre, Macron avance que les troupes étrangères présentes au Mali depuis neuf ans « ne peuvent plus rester aux côtés de l’autorité de fait… ». Les signataires de cet accord affirment avoir « pris cette décision en raison des multiples obstruction contre la junte militaire au Mali ».

Cette décision intervient dans un contexte de crise aiguë entre Paris et Bamako, qui n’a cessé de croître depuis le coup d’État militaire du 18 août 2020. Au cœur des crispations, figurent notamment l’arrivée de « mercenaires » russes du groupe Wagner au Mali, l’expulsion de l’ambassadeur de France ou encore celle d’un contingent de soldats danois.

 

Source: Capvertinfos.sn

Leave A Reply

Your email address will not be published.