Informer juste notre devoir !!!

La décision de la direction générale des élections fait prolonger le débat

0 21

L’invalidation de liste départementale de l’opposition à Dakar annoncée dans l’après-midi d’hier par les médias est en passe de devenir le sujet phare en cette période pré-legislattve.
Comme on pouvait si attendre, l’opposition a fait encore une sortie pendant laquelle, elle n’a pas raté le processus électoral.
Pour Ousmane Sonko qui a fait face à la presse dans la soirée, la « liste de YÉWI ASKAN WI est bel et bien recevable ». Pour lui, cette liste devait être recevable ». Malheureusement, poursuit le maire de Ziguinchor, « l’administration pose un réel problème ». Il n’a pas manqué de souligner « les tares » de cette administration indexant ceux qui l’incarnent, notamment « les préfets, ministres et directions ».
Dans la foulée, l’opposant en chef n’a pas manqué de pointer du doigt le fait, selon lui, « la liste de la coalition présidentielle est frappée d’une irrégularité relative au surplus de parrains ». Ce qui, devait rendre cette liste « irrecevable ».
La réponse de la majorité ne s’est pas fait attendre. Aminata Touré, la coordinatrice nationale en charge du parrainage appelle l’opposition au « respect des institutions du pays ». Selon Aminata Touré, « l’administration n’a rien à voir » dans cette histoire d’invalidité de la liste de l’opposition.
Pour l’ancienne première ministre, « les responsables de l’opposition n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes ».
Elle indique, faisant allusion à la loi, que « toute liste qui ne respecterait pas les dispositions liées à la parité est irrecevable et non remplaçable ».
Le feuilleton de l’invalidité de la liste de YÉWI ASKAN WI, ne semble pas connaître de sitôt son épilogue car les acteurs concernés comptent mener le combat en saisissant dès ce mercredi les juridictions compétentes

Leave A Reply

Your email address will not be published.