Informer juste notre devoir !!!

LA CONSTRUCTION D’UNE STATION DE TRAITEMENT DES BOUES DE VIDANGE À THIÈS EST UNE ‘’URGENCE’’ POUR L’ONAS

0 4

La construction d’une station de traitement des boues de vidange à Thiès (ouest) est l’une des ‘’urgences’’ actuelles de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS), a-t-on appris dimanche de son directeur général, Ababacar Mbaye.

Les autorités cherchent à ‘’doter Thiès d’une station de traitement des boues de vidange, dans les meilleurs délais’’, a-t-il promis.
‘’Ici à Thiès, nous avons eu la chance d’avoir réalisé une partie du plan directeur d’assainissement’’, a souligné M. Mbaye, promettant d’élargir le réseau d’assainissement de la ville.
Venu parrainer la finale d’un tournoi de football, entre les équipes de Guney Cité et de Mankoo de Ngoumsane, il a été interpellé par des journalistes sur l’assainissement à Thiès.
‘’Ce qui est sûr, c’est qu’on l’a mis dans nos urgences’’, a-t-il insisté en parlant du projet de station de traitement des boues de vidange de Thiès.
‘’Dans les plus brefs délais, la ville de Thiès sera dotée d’une station de traitement des boues de vidange’’, a-t-il insisté.
Les vidangeurs de la ville se plaignent souvent de l’absence de cet ouvrage d’assainissement.
La ville ne disposant pas d’un déversoir des boues de vidange, ils se heurtent aux contrôles et aux amendes du service des eaux et forêts, qui interdit de jeter les boues de vidange dans la nature.
Le directeur général de l’ONAS précise que la durée de la construction de la future station dépendra de la disponibilité du financement qui lui sera octroyé. ‘’Si le financement est disponible, on peut avoir rapidement la station. Si tel n’est pas le cas, on va toujours continuer à [en] chercher’’, a expliqué Ababacar Mbaye.
Le coût d’une station de traitement des boues de vidange varie entre 300 et 400 millions de francs CFA, selon M. Mbaye, invitant les populations à faire bon usage des ouvrages d’assainissement.
Leave A Reply

Your email address will not be published.