Informer juste notre devoir !!!

Jour de procés pour les ASP, le 23 est décrété journée morte

0 32

Les agents de sécurité de proximité qui avaient participé aux manifestations de cette semaine pour « exiger de meilleures conditions de travail » ne décolèrent toujours pas.

Malgré les menaces du directeur général de l’agence, Birame Faye qui évoque « la prochaine traduction des éléments au conseil de discipline », les agents sont déterminés « à poursuivre leur bras de fer avec la direction générale ».

Dans cette perspective, les agents grévistes prévoient d’observer « une journée morte » le 23 février prochain. Pour cela, l’union des ASP dit « attendre de pied ferme la décision de leur directeur général ». Selon Aicha Koné, la présidente de l’union, « 83 agents ont été interpellés à Kolda.

Au dernières nouvelles, ces agents sont libérés, mais doivent être jugés le 23 de ce mois… » Ils sont poursuivis pour « troubles à l’ordre public », fait savoir la présidente de l’union des ASP qui soutient qu’ils ne sont nullement « inquiétés ».

« Si nous sommes exclus, nous allons moneyer nos compétences ailleurs, mais nous sommes déterminés à poursuivre ce mouvement d’humeur », martèle Aïcha Koné. Les agents de sécurité de proximité fustigent le comportement de leur directeur général dans la résolution de leur problème.

Source: Capvertinfos.sn

Leave A Reply

Your email address will not be published.