Informer juste notre devoir !!!

INSÉCURITÉ NOTOIRE AU SENEGAL : LES ASP ONT-ILS FAILLIS A LEUR MISSION PREMIÈRE

0 17

La police de proximité (aussi appelée « police communautaire », « police citoyenne »…) est une approche dans les relations entre la police et la population qui consiste à inclure les attentes et les besoins du citoyen dans les missions de la police. Cette approche intervient à la suite de la perte de confiance de la population dans l’institution policière, avec pour but de rétablir cette confiance.

Cette approche se traduit par exemple par la création d’une division ou d’un corps dédié (par exemple, l’agent de quartier), par un partenariat entre la police et la population pour renforcer la sécurité, ou par une plus grande proactivité de la police (ne plus se contenter de répondre aux appels ou de réaliser des patrouilles aléatoires, mais anticiper et cerner les problèmes de criminalité du quartier).

Dès lors,le débat étant campé,pourquoi lesepisodes des agressions,rapts,meurtres,vol à mains armées et cambriolage continuent jusqu’à présent au Sénégal. Pourtant, au Sénégal existe l’agence d’assistance à la Sécurité de Proximité qui a connu le jour, Grâce à une allocation budgétaire optimale en 2017, l’Agence d’Assistance à la Sécurité de Proximité, créée par le décret n° 2013-1063, a réalisé pour la première fois des activités touchant à son cœur.

En effet, au-delà du budget de fonctionnement, qui du reste a permis de couvrir intégralement les pécules et les salaires sur toute l’année, l’Agence a disposé d’une allocation au Budget consolidé d’investissement (BCI) à travers le Projet de Mise en œuvre de la gouvernance sécuritaire de proximité (PRAGOS).
Outre le renforcement des moyens logistiques, il a été réalisé des activités relevant des attributions de l’Agence au rang desquelles il convient de citer :

le recrutement, la formation et le déploiement de 3.000 nouveaux Assistants à la sécurité de proximité,

la réalisation à l’échelle nationale d’une importante étude sur la délinquance relative à l’enquête de victimation en collaboration avec l’Ecole supérieure d’Economie appliquée (ESEA) et l’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD),

le démarrage du processus de mise en place d’un système d’information multi modulaire, la consolidation de la méthodologie d’élaboration des contrats locaux de sécurité (CLS)

le renforcement des dispositifs locaux de sécurisation des quartiers par le biais du « Programme Quartiers Sûrs ».

Parallèlement, ce sont poursuivis le renforcement des capacités des Asp et leur accompagnement dans la perspective de leur insertion future à travers le Programme « Un Asp, Un métier » en collaboration avec le Ministère de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

S’agissant des perspectives, l’Agence va  s’atteler  à la publication et à la diffusion  des résultats de l’étude sur la délinquance, à entreprendre l’élaboration du Plan national de Prévention et de Lutte contre la Délinquance, à l’élaboration des contrats locaux de sécurité dans des collectivités territoriales pilotes, à la mise en place des postes de sécurité de proximité touristiques  tout en continuant la formation des Asp et la duplication du programme de sécurisation des quartiers à l’intérieur du pays en collaboration avec l’Administration territoriale. L’Agence d’Assistance à la Sécurité de Proximité (ASP)  a été créée par le décret n° 2013-1063 du 05 Août 2013 qui lui confère les missions ci-après :

Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre du Plan national de Prévention et de Lutte contre la Délinquance, en rapport avec des institutions telles que la Police et la Gendarmerie;

Participer à la mise en place de contrats locaux de sécurité, en relation avec les comités départementaux de Prévention et de Lutte contre la Délinquance;

Préparer et promouvoir des études et réflexions relatives au développement des acteurs de la police de proximité dans les domaines comme la prévention.
Assurer le recrutement, la formation et la mise à disposition d’Assistants de Sécurité de Proximité.
L’Agence s’est dotée de la structure organisationnelle suivante :

Direction générale (DG) ;
Secrétariat général (SG) ;
Direction des Ressources humaines (DRH) ;
Direction des Affaires administratives et financières (DAF) ;
Direction des Opérations (DOP) ;
Direction  Coopération Planification et Suivi Evaluation (DCPSE) ;
Agence Comptable (AC) ;
Cellule de passation des marchés (CPM) ;
Cellule  communication ;
Cellule Informatique. Malgré tout ces moyens,le Sénégal n’arrive toujours pas à résoudre la question de la sécurité des biens et des personnes ,en résumé, l ASP a faillie à sa mission première qui est celle tantôt développée.De grâce ,il est temps pour les agents de quitter les brigades et les commissariats, la circulation ou ils se chamaillent parfois avec les conducteurs de véhicules , de scooters ou jakarta alors que ce n’est pas du tout leurs missions ou prérogatives .Il est temps pour eux de faire ce dont pourquoi ils ont été créés.

Assane Diop

Leave A Reply

Your email address will not be published.