Informer juste notre devoir !!!

IDRISSA GANA GUEYE, ’’UN AMBASSADEUR DU DIALOGUE INTERCULTUREL’’, SELON UN DES FONDATEURS DE L’ACADÉMIE DIAMBARS

0 23
 Idrissa Gana Gueye, le milieu de terrain sénégalais du Paris Saint Germain (élite française), victime de critiques pour avoir refusé de porter le maillot floqué du drapeau arc en ciel, lors d’un récent match, ‘’est un ambassadeur du dialogue interculturel’’, a jugé Jimmy Adjovi-Bocco, un des membres fondateurs de Diambars, l’académie qui a formé le lion.
‘’Je ne vais pas y aller par quatre chemins, pour moi Idrissa Gueye, tu es un des meilleurs ambassadeurs de ce dialogue inter culturel dont nous avons tant besoin pour créer un monde meilleur pour nos enfants’’, a écrit l’ancien capitaine des Ecureuils du Bénin, dans une note reçue à l’APS.
Le milieu de terrain sénégalais est la cible ces derniers jours de critiques notamment sur les réseaux sociaux et dans certains médias pour avoir refusé de porter le maillot floqué du drapeau arc en ciel lors de la Journée dédiée par la Ligue de football professionnel en France dans la lutte contre l’homophobie.
‘’Nous t’avons vu arriver adolescent à l’Institut Diambars. Nous t’avons vu grandir. Nous avons créé les conditions pour que toi et tes copains de promotion, vous puissiez avoir une éducation ouverte sur le monde tout en vous appuyant sur l’excellente éducation que vous ont donné vos parents’’, a témoigné le Béninois.
Il a indiqué que ‘’les nombreux voyages en Espagne, en France, en Norvège avec des visites de l’UNESCO, la visite de Musées d’expositions avaient aussi cet objectif et nous sommes fiers du résultat’’.
Adjovi-Bocco, actuel conseiller du ministre béninois du sport, a ajouté : ‘’aujourd’hui tu as une femme française, des enfants métis des amis partout dans le monde et tu es chez toi aussi bien à Dakar, Paris, Londres ou Oslo. On t’attend à Cotonou, où tu seras chez toi sauf pendant les 90 mn du match qui t’attend’’
Le Bénin fait partie des adversaires du groupe de qualification avec le Sénégal, le Rwanda et le Mozambique pour les éliminatoires de la CAN 2023. Les Lions recevront les Ecureuils, le 4 juin pour la manche aller.
‘’Tu es aussi à l’aise et aussi performant sur les terrains de football que sur ceux de la solidarité, de la générosité et de la tolérance’’, a poursuivi, l’ancien défenseur de la sélection béninoise.
Le Béninois, l’ancien gardien des Bleus, Bernard Lama, l’ancien milieu des Bleus, Patrick Vieira natif de Dakar et l’homme d’affaires sénégalais, Saer Seck ont créé Diambars pour y faire grandir ‘’des champions de la vie’’.
‘’Je suis certainement un de ceux qui te connaissent le mieux et parce que je connais l’homme, son ouverture et sa probité. Je respecterai toujours tes choix et tout particulièrement celui de rester neutre sur ce combat que certains veulent t’obliger à mener’’, a dit Adjovi-Bocco au sujet du jeune Dakarois qui fait partie de la première promotion ayant intégré Diambars en 2003.
‘’Je sais qui tu es. Nous, nous devons de reconnaître et d’accepter que nos sociétés sont différentes, qu’elles évoluent différemment et à leur rythme. Si je parle de toi comme Ambassadeur du dialogue inter culturel, c’est bien parce que je pense que tu le maîtrises et que tu en fais la promotion souvent avec humour et toujours avec beaucoup de conviction’’, a-t-il insisté.
Selon lui, il est dans l’intérêt de tous d’apaiser les débats et de nous reconnaitre et de nous respecter dans nos différences.
Avant Jimmy Adjivo-Bocco qui a joué toute sa carrière en France, le Sénégal avait créé une ceinture de sécurité autour de son milieu de terrain international, champion d’Afrique qui a lancé une association ‘’Hope dans la lutte contre le cancer et le VIH’’.
Le 12 mai dernier, Idrissa Gana Gueye avait organisé un dîner de gala à Paris pour récolter des fonds, dans le cadre de cette Association.
Leave A Reply

Your email address will not be published.