google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Gaza : plus de 80 morts dans des frappes israéliennes sur un camp de réfugiés selon le Hamas

0 9

Le ministère de la Santé du Hamas a annoncé samedi la mort de plus de 80 personnes dans deux frappes de l’armée israélienne sur un camp de réfugiés géré par l’ONU à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza. Des centaines de personnes ont par ailleurs quitté l’hôpital Al-Chifa, assiégé par l’armée israélienne, le ministère de la Santé du Hamas précisant que « 120 blessés » et des bébés prématurés n’avaient pu être évacués. Voici le fil du 18 novembre 2023.

L’essentiel du 18 novembre

 

Des frappes israéliennes sur des bâtiments résidentiels de Khan Younès ont fait au moins 32 morts samedi dans le sud de la bande de Gaza, selon des sources médicales palestiniennes. Cette ville est régulièrement visée par les raids israéliens depuis jeudi.

 

Le ministère de la Santé du Hamas a annoncé la mort de plus de 80 personnes dans deux frappes israéliennes sur un camp de réfugiés géré par l’ONU à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza.

 

Les opérations militaires de l’armée israélienne sur l’hôpital Al-Chifa de Gaza continuent pour le quatrième jour consécutif. Selon le ministère de la Santé dirigé par le Hamas, des centaines de personnes ont évacué samedi le centre hospitalier, où s’entassaient plus de 2 000 malades, médecins et réfugiés pris au piège par la guerre.

 

L’armée israélienne a assuré samedi n’avoir donné aucun ordre d’évacuation de l’hôpital Al-Chifa mais avoir « répondu à une requête » du directeur de l’hôpital, selon l’AFP. Plus tôt dans la matinée, un journaliste de l’agence de presse avait entendu l’ordre donné par des soldats israéliens, par haut-parleur, d’une évacuation « sous une heure ».

L’Autorité palestinienne, responsable du terminal de Rafah à la frontière égyptienne, a annoncé vendredi soir que 17 000 litres de carburant avaient été livrés pour alimenter les générateurs de la compagnie de télécommunications gazaouie.

 

La marche des proches d’otages détenus à Gaza par le Hamas est arrivée à Jérusalem, après un départ cinq jours auparavant de Tel-Aviv.

Le dernier bilan humain côté palestinien fait état de 12 300 personnes – dont 5 000 enfants et 3 300 femmes – tuées dans les bombardements israéliens sur la bande de Gaza depuis le 7 octobre, selon le ministère de la Santé dirigé par le Hamas. En Cisjordanie, environ 200 Palestiniens ont été tués par des colons et des soldats israéliens depuis le 7 octobre, selon le ministère palestinien de la Santé.

 

Environ 1 200 personnes – en grande majorité des civils – ont été massacrées dans l’attaque du Hamas du 7 octobre et 51 soldats ont été tués à Gaza depuis le début des opérations militaires au sol, selon les autorités israéliennes.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.