Informer juste notre devoir !!!

Formation d’une coalition électorale : L’opposition à la peine

0 6

L’opposition peine à s’entendre sur son unité en vue des élections territoriales. Les positions de Bougane Guèye Dany et de Thierno Bocoum en sont la preuve. Au point que Cheikh Tidiane Dièye, inquiet, a dû lancer un appel pressant.

Ça sent l’implosion de l’opposition. Bougane Guèye Dany, Déthié Fall, Aïda Mbodj auraient dénoncé que les discussions autour d’une grande coalition électorale se fassent entre le Parti démocratique sénégalais de Abdoulaye Wade, Taxawu senegaal de Khalifa Sall, Pastef de Ousmane Sonko et le Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) de Serigne Moustapha Sy. Sans mettre l’accent particulièrement sur cette affaire, Bougane Guèye Dany, qui recevait hier le leader de Fds/Les Guelwaars, a quand même fait allusion à cette polémique. «Ce sont les Sénégalais qui ont souhaité l’unité de l’opposition.

Ce qui ne veut pas dire changer des personnes, mais changer de cap. Qu’on le veuille ou non, on ne peut pas parler d’alternance générationnelle sans citer Dr Babacar Diop. On ne peut pas parler du combat pour l’intérêt du Peuple sans citer le mouvement Gëum sa bopp et d’autres. Donc, ce sont là des réalités certaines.

Maintenant, on ne peut qu’avoir des intentions. Je prends l’opinion à témoin : Quiconque pose des actes allant dans le sens de diviser l’opposition ne fait que renforcer le Président Macky Sall», a-t-il dit. Thierno Bocoum aussi y est allé sans gants : «Nous avons  dit non à Macky Sall dans sa volonté de partage de responsabilités au sein du pouvoir.

Nous avons dit  non à Idrissa Seck dans sa volonté fraternelle de nous associer à son entrisme. Nous n’avons pas mené tous les combats de principe dans ce pays pour nous laisser berner par ces trois-là. Khalifa Sall, Ousmane Sonko, Karim Wade, yéne laye wakhale (c’est à vous que je m’adresse). Votre alliance calculée et politicienne contre l’opposition et pour vous-mêmes sera dénoncée», a-t-il promis, en donnant rendez-vous pour «bientôt».

Ce malaise est d’autant plus réel que Cheikh Tidiane Dièye a lancé un «Appel à l’opposition» hier, sur sa page Facebook. «Nous devons fédérer pour renforcer plutôt que diviser pour affaiblir», a-t-il dit. Et le leader de la Plateforme Avenir Senegaal bi nu bëgg et membre du M2D avertit : «Ensemble nous serons plus forts, divisés nous perdrons !»  Et sur sa page Facebook, Barthélemy Dias tente de rassurer son «ami, frère et compagnon de lutte» Thierno Bocoum : «Tu ne seras jamais oublié… On est et on reste ensemble. En­sem­ble, marchons vers l’essentiel !»

 

lequotidien.sn

Leave A Reply

Your email address will not be published.