Informer juste notre devoir !!!

Elon Musk veut s’offrir Twitter pour 43 milliards $ et menace de revendre ses 9% s’il n’obtient pas satisfaction

0 12

La semaine dernière, le milliardaire américain Elon Musk a discrètement acheté 9,2% des parts de Twitter. Il avait ensuite refusé d’entrer au conseil d’administration du réseau social malgré le fait que ses parts en font le premier actionnaire.

Elon Musk vient de proposer, ce jeudi 14 avril, une offre de rachat « définitive » de l’intégralité des actions de Twitter. Le milliardaire, qui propose de payer 54,20 dollars par action, deviendrait alors le propriétaire du réseau social à l’oiseau bleu pour environ 43 milliards de dollars.

Le patron de Tesla met la pression sur le conseil d’administration de Twitter qu’il avait refusé d’intégrer le 9 avril dernier, malgré le fait qu’il possède 9,2% du capital et en est le premier actionnaire. En fait, Elon Musk avait promis à la SEC, le gendarme des marchés financiers américains, de ne pas dépasser les 14,9% de parts dans Twitter s’il intégrait le conseil d’administration. En ne le faisant pas, Elon Musk s’est libéré de sa promesse et lance maintenant son offensive.

Selon la presse américaine, il a déclaré dans une lettre envoyée au board de Twitter que sa proposition actuelle était « sa meilleure offre et son offre finale ». En cas de refus, il envisage de « réexaminer sa position d’actionnaire » au sein de Twitter.

Il faut rappeler qu’Elon Musk critique depuis plusieurs mois la politique de censure de Twitter. Le milliardaire avait été choqué par la suspension du compte de Donald Trump. Etonnamment, l’offensive du patron de Tesla sur Twitter coïncide avec les débuts chaotiques de Truth Social, le réseau social lancé par Donald Trump. Les partisans de l’ancien président lui demandent depuis plusieurs jours d’annuler la suspension du compte de Donald Trump.

Certains pensent que Twitter est important pour Elon Musk dans le cadre d’ambitions politiques pour les élections de 2024. Pour le moment, celui qui se décrit comme mi démocrate, mi républicain ne laisse rien filtrer à ce propos.

En attendant, il a confirmé qu’il retirerait Twitter de la bourse américaine si son offre est acceptée. « Je n’ai pas confiance dans la direction et je ne crois pas pouvoir piloter les changements nécessaires dans le cadre d’une cotation en Bourse », a déclaré Elon Musk.

Servan Ahougnon

 

Avec agenceecofin.com

Leave A Reply

Your email address will not be published.