Informer juste notre devoir !!!

Alpha Condé dans le collimateur de la justice guinéenne

0 9

Ils sont 99 victimes guinéensnes à être accompagnés par le Mouvement national pour la défense de la constitution. (MNDF)

Ces guinéens estiment avoir suffisamment de «preuves de dénonciation de crimes et d’exactions » présumés qui ont été commis sur leurs personnes entre 2019 et 2020, période où ont eu lieu des mouvements de contestation contre le troisième mandat de Alpha Condé.

Les preuves qui accablent l’ancien chef d’état guinéen et son régime ont été déposées cette semaine auprès du procureur général près la Cour d’appel de Conakry.

Selon Ibrahima Diallo, responsable des opérations du FNDC, « il y a des déclarations, des menaces, des appeles à la violence, des appels à la répression de manifestations » contre le troisième mandat que des acteurs avaient jugé de mandat de trop pour l’ex président de la république guinéenne.

Pour le responsable des opérations du FNDC, « les preuves ont été bien documentées ». Il avance qu’ils ont fait de leur mieux pour « pouvoir identifier » les personnes qui sont directement ou indirectement impliquées dans « les crimes » contre le troisième mandat de Alpha Conde qui a passé 11 ans au pouvoir.
L’objectif du FNDC est « de voir l’ancien président, Alpha Condé et ses complices répondre de leurs actes pour servir d’exemple pour la lutte contre l’impunité et prévenir d’éventuelles infractions délictuelles et criminelles pendant les manifestations socio-politiques ».

Cette situation n’est pas pour arranger le RPG formation politique de Alpha Condé qui a annoncé hier suspendre sa participation aux assises nationales qui doivent prendre fin le 29 de ce mois. Le Rassemblement du peuple guinéen proteste ainsi contre la détention de quelques uns de ses responsables.

Pour mémoire, Alpha Condé a été renversé le 5 septembre 2021 par le Colonel Mamadi Doumbouya.

Source : Capvertinfos.sn

Leave A Reply

Your email address will not be published.