Informer juste notre devoir !!!

DIALYSE : 8 MILLIARDS DE FRANCS CFA EN 2021 POUR LA PRISE EN CHARGE DE 1000 MALADES

0 9
 L’Etat a dépensé 8 milliards de francs CFA en 2021 pour assurer la prise en charge des séances de dialyse de 1000 malades souffrant d’insuffisance rénale, a-t-on appris du Directeur des Opérations l’Agence de la couverture maladie universelle (ACMU), Serigne Diouf.
’’La prise en charge de la dialyse coûte excessivement chère à l’Etat du Sénégal qui a fait de la gestion de la dialyse une priorité dans le cadre de la Couverture maladie universelle (CMU)’’, a déclaré M. Diouf.
Il s’entretenait, samedi, avec l’APS en marge des activités initiées par la région médicale de Fatick pour célébrer la Journée mondiale du rein.
’’A titre estimatif, a-t-il précisé, la prise en charge de chaque malade de cette cohorte de 1000 patients revient à environ 7 millions de francs CFA à l’Etat’’.
’’La CMU, a-t-il avancé, accompagne gratuitement 1000 insuffisants rénaux dans la prise en charge de la dialyse dans les structures sanitaires publiques’’.
Il a ajouté que ’’dans les structures sanitaires privées, a-t-il signalé, il y a une subvention de l’Etat pour accompagner d’autres insuffisants rénaux non encore bénéficiaires des services administrés à la grande cohorte’’.
’’Au-delà de la cohorte de 1000 malades pris en charge gratuitement par l’Etat, a-t-il indiqué, il y a 1500 insuffisants rénaux sur la liste d’attente’’, a t-il signalé.
Le directeur des Opérations de l’Agence de la couverture maladie universelle a salué les efforts de l’Etat dans l’ouverture de plusieurs centres de dialyse sur toute l’étendue du territoire.
’’Aujourd’hui, dans toutes les régions du Sénégal, nous avons au moins un centre d’hémodialyse’’, s’est-il félicité, admettant que des efforts restent encore à faire.
Il a rappelé que ’’l’insuffisance rénale est une maladie dont la prise en charge est extrêmement chère’’.

’’Donc, l’un des moyens pour l’éviter demeure la prévention selon les spécialistes. En luttant contre les causes premières que sont l’hypertension et le diabète’’, a-t-il expliqué.

Selon lui, il faut ’’sensibiliser les populations, les encourager à adhérer aux mutuelles de santé’’.

L’objectif de la CMU, a-t-il rappelé, c’est aussi de favoriser le recours aux soins précoces contre l’hypertension et le diabète, des facteurs favorisants l’insuffisance rénale.
Selon lui, ’’des efforts de l’Etat combinés aux efforts de sensibilisation vont aider à diminuer la prévalence de la maladie’’.
Leave A Reply

Your email address will not be published.