Informer juste notre devoir !!!

Conflit en Casamance : L’armée accroît son emprise, acculent les rebelles et perd un soldat

0 22

Après dix jours d’opération de sécurisation pour démanteler les bases rebelles du MFDC, l’armée sénégalaise fait un bilan d’étape.

Selon un communiqué de la direction de l’information et des relations publiques des armées, à la date du 22 mars 2022, cette opération militaire a permis aux troupes sénégalaises de « détruire totalement ou occuper 9 bases rebelles appartenant à la faction Salif Sadio ». Lors des opérations, à en croire le communiqué officiel, il est à déplorer « la perte d’un soldat. Aussi, 8 blessés légers ont été aussi enregistrés » du côté des troupes militaires.

Durant cette opération, « plusieurs rebelles ont été tués, dont certains dans leurs bunkers et d’autres ont pris la fuite, abandonnant précipitamment une importante quantité d’armes et de munitions de guerre, des matériels divers et surtout des véhicules volés et gardés depuis plusieurs années », note le communiqué.

Les armées, fait savoir la DIRPA à travers le communiqué, « poursuivront à tout prix leurs opérations de sécurisation avec la même détermination, conformément à leur mission régalienne de préservation de l’intégrité du territoire national ». Ce faisant, note communiqué, « l’armée sénégalaise rassure les populations et savent pouvoir compter sur leur entière collaboration, pour dissuader toute forme d’exaction ou d’atteinte à la libre circulation des personnes et des biens »

Pour rappel, cette opération militaire qui avait démarré le 13 mars passé vise essentiellement la faction MFDC de Salif Sadio qui , selon les autorités militaires « mène des activités criminelles de grande envergure centrées sur la culture du chanvre indien à très grande échelle et la coupe et le trafic illicites de bois, le long de la frontière, dans le nord-Sindian ».

 

Source: Capvertinfos.sn

Leave A Reply

Your email address will not be published.