Informer juste notre devoir !!!

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA CESE

0 28

Le CESE adopte à l’unanimité l’Avis sur le thème «Erosion côtière»

Monsieur Idrissa SECK, Président du Conseil économique social et environnemental (CESE), a présidé, jeudi 11 novembre 2021 à 10h00, la séance plénière consacrée à l’examen et à l’adoption du projet d’Avis sur le thème «Erosion côtière », qui se tient lors de cette deuxième session ordinaire de l’année 2021 en visioconférence en raison des restrictions sanitaires liées à la Covid-19.

En l’absence de M. Samba SY, Ministre du Dialogue Social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les Institutions, retenu hier, M. Idrissa SECK a demandé à Mme Seynabou MBAYE, la Directrice des Relations avec les Institutions qui le représentait, de lui transmettre ses remerciements pour sa disponibilité et son soutien.

Le Président du CESE a également félicité Monsieur Amadou Lamine GUISSE, le Secrétaire général du ministère de l’Environnement et du Développement durable, dont le Ministre est actuellement à la Cop 26 de Glasgow, pour leur pertinente contribution au projet d’Avis et les efforts importants consentis par leur Département dans la préservation de l’environnement et du cadre de vie des populations.

Le Secrétaire général du ministère de l’Environnement et du Développement durable a affirmé qu’avec le portage par le CESE du plaidoyer de la Loi sur le littoral auprès du Président de la République, ce projet fera l’objet d’un examen et d’une adoption par l’Assemblée nationale puis par le Conseil des ministres. Il a rappelé que le Président de la République a pris le Décret  n°2020 – 2391 du 30 décembre 2020 instituant le grand prix du Président de la République pour le reboisement et la protection de l’environnement d’un montant de 30 millions de F CFA.

Sous la présidence de l’honorable Conseiller Oumar BA, ses homologues Voré Gana SECK et Mamour Ndary BA, les Rapporteurs Fodé DIOP et Ibrahima GAYE, ainsi que les autres membres de l’intercommission « Commission du cadre de vie, de l’environnement et du développement durable-Commission du développement territorial et local », l’Assemblée consultative a  étudié, sous tous les angles, la problématique de l’érosion côtière dans notre pays. Notamment ses causes naturelles et anthropiques, son étendue géographique transfrontalière, ses conséquences désastreuses aux plans social, économique et environnemental, les contraintes identifiées dans l’exécution des politiques, projets et programmes y afférents.

Le CESE a aussi évalué les nombreuses initiatives déjà déployées par le Gouvernement et celles, nouvelles, envisagées pour lutter durablement contre l’avancée de la mer, financées sur ressources propres ou en collaboration avec ses partenaires.
Il a félicité les membres du Conseil pour leur abnégation et leur engagement.
Il y a associé les collaborateurs du ministre de l’Environnement et du Développement durable, ainsi que tous ceux qui ont participé aux séances d’audition du panel pluridisciplinaire de 37 éminents experts: Directeurs généraux, Directeurs, Chefs de service, Coordonnateurs de projet et de programme, Universitaires, Chercheurs, Architectes, Urbanistes, Consultants, Représentants de partenaires techniques et financiers, Journalistes et d’autres Acteurs de la société civile et du secteur privé.

A l’issue du débat général, le projet d’avis a été adopté à l’unanimité par les Honorables conseillers. Le Président du CESE s’est dit persuadé que les recommandations formulées dans l’Avis seront bien prises en charge par le Gouvernement.

Conformément au calendrier, M. Idrissa SECK a annoncé la clôture de la deuxième session ordinaire, ce vendredi 12 novembre 2021, après la séance d’examen et d’adoption  du projet d’avis sur le thème « Révolution numérique et Employabilité des jeunes », en présence de Monsieur Yankhoba DIATTARA, ministre de l’Économie numérique et des Télécommunications.

La Direction de la

Communication du CESE
Jeudi 11 novembre 2021

Leave A Reply

Your email address will not be published.