google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Colère des leaders de l’Iras : « Aminata Mbengue Ndiaye nous a livrés pieds et poings liés à une coalition qui se conjugue au passé »

0 0

Les responsables de l’Initiative de Réflexion et d’Action Socialiste (IRAS) ont choisi Thiès pour dénoncer, au cours d’un point de presse tenu ce lundi 25 décembre 2024, « le récent congrès d’investiture du Parti socialiste considéré telle une farce qui ne représente en aucun cas la volonté des militants à la base du Parti », ont fait savoir les responsables de l’IRAS qui ont avancé que des militants qui ont consacré une partie de leur vie ont été ignorés.  Ils estiment qu’ils ont été exclus du processus de consultations.

 

« Leur voix a été étouffée au profit d’une manœuvre politique calculée et non représentative de leurs aspirations », ont signifié les responsables IRAS. C’était à l’occasion de la commémoration du 23ème anniversaire de la disparition du père fondateur du Parti Socialiste, Léopold Sédar Senghor, un moment de réflexion et de recueillement, où ont été honorés la mémoire et le riche héritage du président-poète.

 

Une opportunité pour les leaders responsables de l’IRAS, qui avaient à leurs côtés plusieurs acteurs de la scène politique sénégalaise et autres sympathisants, d’aborder « les questions politiques et sociales qui préoccupent le pays». Selon le porte-parole de l’IRAS et membre du Parti Socialiste, Daour Sagna, « nous sommes profondément abasourdis par la nouvelle image que certains, faisant partie d’un groupuscule, véhiculent ces derniers temps au nom du parti. Les valeurs qui ont été chères à Senghor, celles qui ont motivé sa vision progressiste et égalitaire, semblent aujourd’hui être foulées aux pieds. C’est une désolation pour tous ceux d’entre nous qui portent encore ces valeurs au plus profond de leur cœur », a laissé entendre le porte-parole de l’IRAS, Daour Sagna.

 

Ces derniers et leurs camarades ont ajouté : « nous ne condamnons pas seulement l’injustice de cette manœuvre, mais nous la mettons également en lumière pour que tous puissent voir le mépris envers les militants de base qui demeurent au sein du Parti Socialiste aujourd’hui. Cette absence de consultation et de démocratie interne nous montre clairement que l’essence même de notre parti est en train d’être érodée ».

 

Les responsables de l’IRAS se disent d’autant plus choqués que : « la Secrétaire générale par intérim Aminata Mbengue Ndiaye et son groupe de responsables nous ont livrés pieds et poings liés à une coalition qui a fait son temps et qui est à conjuguer au passé ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.