Informer juste notre devoir !!!

CAN 2021 : LES SÉLECTIONS OUEST-AFRICAINES METTENT À MAL LES FRONTIÈRES

0 34

La Coupe d’Afrique des nations 2021 témoigne aussi de l’interpénétration des peuples africains et de l’artificialité des frontières à travers la situation de plusieurs footballeurs enrôlés par une sélection donnée alors qu’ils étaient convoités par une autre d’un pays voisin, notamment dans la zone ouest A de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA).

Appelés par la Mauritanie, les attaquants Pape Ibnou Ba (Havre, France) et Souleymane Doukara (Giresunspor, Turquie), par exemple, ont longtemps attendu l’appel de la Fédération sénégalaise de football (FSF), avant de se décider à jouer pour la Mauritanie.

Ces deux footballeurs ont suivi les traces d’un ancien international U23 du Sénégal, Jacob Ba, né à Saint-Louis et qui a joué aussi pour la sélection nationale de la Mauritanie en catégorie seniors.

Bingourou Kamara, le gardien de but du RC Strasbourg (élite française), prêté à Charleroi en Belgique, était plutôt attendu du côté des Mourabitounes, avant de décider de jouer pour le Sénégal.

Edouard Mendy (Chelsea, Angleterre) est allé jusqu’à répondre favorablement à une convocation des Djurtus de la Guinée Bissau. Il a finalement décidé de rejoindre le Sénégal, pays de sa mère.

Maurice Gomis, titularisé mardi avec la Guinée-Bissau contre le Soudan (0-0) à Garoua (nord du Cameroun), est le frère cadet de Lys et Alfred Gomis, qui ont préféré le maillot frappé de la tête des Lions.

Testé positif alors qu’il passait ses vacances en Italie, le gardien de Rennes (France) a joué cinq matchs lors de la CAN 2019 dont la finale avec l’équipe du Sénégal. Il est devenu la doublure attitrée d’Edouard Mendy chez les Lions.

La Guinée-Bissau a longtemps tenté Nampalys Mendy (Leicester, Angleterre), qui après avoir attendu en vain la France, a répondu favorablement au Sénégal en mars 2021, en jouant son premier match avec les Lions contre les Diables Rouges du Congo (0-0), en éliminatoires de la CAN.

De source proche du sélectionneur de la Guinée-Bissau, Lys Mousset (Sheffield United, D2 anglaise) est aussi dans le viseur des Djurtus, qui ont réussi à appâter Opa Sangatte qui aurait pu jouer avec les Lions.

Basile de Carvalho, qui a joué pour les U23 du Sénégal après avoir été formé au Casa-Sports de Ziguinchor, a porté les couleurs de la Guinée-Bissau.

Après avoir joué pendant plusieurs années dans le championnat sénégalais, De Carvalho a joué en France (Louhans Cuiseaux, Sedan, Stade Brestois, Strasbourg), en Belgique (White Star), en Bulgarie (Lokomotiv Plovdiv et Levski Sofia) et en Angola (Inter Luanda). Il a ouvert une école de football dans le sud du Sénégal, à la fin de sa carrière de footballeur professionnel.

En 2001, il avait joué le tournoi Cabral avec le Sénégal.

Entre le Cap-Vert et le Sénégal, il y a aussi des vases communicants à travers des footballeurs qui peuvent prétendre à la nationalité de l’un ou de l’autre des deux pays.

Dans un passé récent, les Requins Bleus croyaient avoir réussi à convaincre l’ancien milieu de terrain international Michael Tavares, qui était à deux doigts de les rejoindre, avant de décider au dernier moment de jouer pour les Lions.

Ses cousins, Jacques et Ricardo Faty, dont la mère est aussi sénégalo-capverdienne, auraient pu aussi opter pour la sélection capverdienne mais ont préféré jouer pour le Sénégal.

Leave A Reply

Your email address will not be published.