Informer juste notre devoir !!!

238 MILLIONS D’EUROS POUR LA CONSTRUCTION DE L’AUTOROUTE DAKAR-TIVAOUANE-SAINT LOUIS

0 10
Le Sénégal et la Banque islamique de développement ont procédé ce dimanche à Djeddah à la signature d’un accord de financement d’un montant de 238 millions d’euros pour le projet de construction de l’autoroute Dakar-Tivaouane-Saint Louis, a appris l’APS.

Le document a été paraphé par Amadou Hott, Ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération et Mansour Faye, Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement d’une part et Dr. Muhammad Sulaiman Al-jasser, président de la BID d’autre part.

’’Avec ce financement, la BlD participe pour un montant de 238 millions d’euros à la réalisation de l’autoroute qui va relier Dakar à Saint Louis d’une longueur d’environ 200 km et retenue au rang des priorités par le Président de la République’’, indique un communiqué transmis à l’APS.
Le texte rappelle que ’’cette autoroute passe par le Lac Rose qui abrite la nouvelle ville destinée à désengorger Dakar et sera la deuxième porte d’entrée et de sortie de la capitale en direction des villes septentrionales’’.

Elle ajoute qu’à terme, cette ville couplée à Diamniadio va accueillir plus de 500 mille habitants.

Selon le communiqué, ’’ce projet participe fortement au soutien à la politique de développement infrastructurel du Sénégal et de renforcement du réseau autoroutier national’’.
Le texte souligne aussi que «  »le développement de l’agrobusiness dans la vallée du fleuve Sénégal et les projets d’hydrocarbures dans la zone vont donner une nouvelle dimension à la capitale du Nord, trait d’union entre le Sénégal et l’Afrique du Nord’’.

’’Cette vision du chef de l’État prend déjà forme avec la construction du Pont de Rosso à la frontière avec la Mauritanie et les projets de désenclavement des zones rizicoles’’, selon le document.

Il ajoute que ’’dans ce schéma, l’autoroute Dakar-Saint Louis va jouer un rôle de premier plan dans l’émergence d’un nouveau pôle de développement au Nord’’.

Amadou Hott et Mansour Faye ’’ont rappelé devant le Dr. Muhammad Sulaiman Al-jasser le rôle important que le Groupe de la BID joue dans la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent en général et en particulier dans le domaine des infrastructures où la BID a financé plusieurs projets routiers’’.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.