Informer juste notre devoir !!!

Violences contre Sonko: Yewwi Askan Wi sonne le branle-bas de combat

0 7

Le ministre auprès du ministre de l’Eau et de l’Assainissement, chargé de la prévention et de la gestion des inondations, Issakha Diop, a assuré jeudi, à Keur Massar (banlieue de Dakar), avoir demandé aux différentes entreprises engagées dans la réalisation d’ouvrages de lutte contre les inondations ‘’de presser le pas’’, pour réceptionner le maximum de travaux avant le prochain hivernage.

‘’Nous avons demandé aux acteurs de presser le pas parce que l’hivernage arrive. Dans notre campagne de préparation de l’hivernage (Wajaal nawet, en Wolof), il y a des réunions qui sont prévues pour pousser tous les acteurs à se mobiliser pour qu’on puisse terminer le maximum de travaux avant les mois de mai-juin’’, a-t-il indiqué.

Le ministre faisait le point après sa visite dans le département de Keur Massar pour voir l’état d’avancement des travaux des chantiers en cours du PROGEP2 (Projet de gestion des eaux pluviales et d’adaptation au changement climatique).

Le PROGEP, mis en œuvre dans le cadre de la lutte contre les inondations, a été réalisé par l’Agence de développement municipal (ADM) avec l’appui de la Banque mondiale.

Le projet consiste à trouver une solution durable pour les problèmes des inondations et autres vulnérabilités liées au changement climatique. Dans ce cadre, il visait à améliorer le drainage des eaux pluviales dans les quartiers périphériques de l’agglomération de Dakar.

Le ministre, également maire de la commune de Pikine Est, dans le département de Pikine, était accompagné des autorités administratives et locales, en plus des techniciens de son département. Lors de sa tournée, il a visité une dizaine de sites.

‘’L’Etat d’avancement est très satisfaisant et nous espérons avant le prochain hivernage réceptionner l’essentiel des travaux prévus pour cette année’’, a assuré le ministre auprès du ministre de l’Eau et de l’Assainissement, chargé de la prévention et de la gestion des inondations.

‘’Partout où nous sommes passés, nous avons eu l’appréciation positive des populations pour ces travaux qui avancent. Il y a eu beaucoup d’efforts qui ont été faits par l’Etat. Les entreprises sont sur le terrain et les travaux avancent’’, a-t-il souligné.

Selon lui, dans toutes les zones où les pouvoirs publics et leurs partenaires ont réalisé des bassins de rétention d’eau ou des projets d’assainissement, ‘’les populations ont été sorties des eaux’’.

Leave A Reply

Your email address will not be published.