google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Un incendie parti d’un restaurant fait 44 morts au Bangladesh

0 9

Un incendie meurtrier s’est déclaré jeudi soir dans un restaurant de la capitale du Bangladesh et s’est ensuite étendu à un immeuble de sept étages. Une bouteille de gaz pourrait être à l’origine du drame.

 

 

Au moins 44 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées dans un incendie parti d’un restaurant qui a ravagé jeudi soir un immeuble de sept étages à Dacca, la capitale du Bangladesh, a annoncé le gouvernement.

«Jusqu’à présent, on recense 43 morts» dans le sinistre, a déclaré à l’AFP le ministre de la Santé, Samanta Lal Sen, après avoir visité l’hôpital universitaire de Dacca et un autre établissement voisin spécialisé dans le traitement des grands brûlés, où au moins 40 blessés avaient été admis.

Lire aussi: Bangladesh: victoire sans surprise du parti de la première ministre Sheikh Hasina aux législatives

L’inspecteur de police Bacchu Mia a précisé qu’une autre personne était décédée à l’hôpital principal de la police de Dacca, portant le bilan à 44 morts. Une quarantaine de blessés sont soignés dans un hôpital spécifique pour les grands brûlés, a ajouté Samanta Lal Sen. «Aucun d’entre eux n’est hors de danger», a-t-il déclaré à l’AFP.

L’incendie s’est déclaré jeudi à 21 h 50 (15 h 50 GMT), dans un restaurant populaire de Bailey Road, dans un quartier riche de la capitale, et s’est rapidement propagé dans les étages, piégeant de nombreuses personnes, a déclaré Mohammad Shihab, un responsable des pompiers. Le sinistre a été maîtrisé en deux heures, a-t-il précisé. Au total, 75 personnes ont été secourues, selon un communiqué des pompiers.

Bouteille de gaz soupçonnée

Les pompiers ont indiqué aux journalistes considérer soupçonner l’explosion d’une bouteille de gaz dans le restaurant comme cause probable de l’incendie. Le feu «a rapidement traversé l’étage supérieur car il y avait des restaurants à presque tous les étages du bâtiment. Ils utilisent des bouteilles de gaz», a déclaré un pompier, sous couvert d’anonymat. Le gouvernement a ordonné une enquête.

Bailey Road abrite principalement des restaurants ainsi que plusieurs magasins de vêtements et de téléphonie mobile. «Nous étions au sixième étage lorsque nous avons commencé à voir de la fumée passer par les escaliers. Beaucoup de gens se sont précipités pour monter dans les étages», a déclaré Sohel, le gérant d’un restaurant. «Nous avons utilisé une conduite d’eau pour descendre. Certains d’entre nous ont été blessés en sautant», a-t-il encore dit.

Les familles des victimes rassemblées sur les lieux du drame, le 1er mars 2024. — © Mahmud Hossain Opu / keystone-sda.ch

 

D’autres sont restés coincés sur le toit et appelaient à l’aide. «Nous faisons descendre toutes les femmes et tous les enfants, y compris ma femme et mes enfants. Nous tous, les hommes, sommes sur le toit. Les pompiers sont à nos côtés. Il nous reste encore cinquante personnes à faire descendre», a écrit sur Facebook Kamruzzaman Majumdar, un professeur de sciences de l’environnement. Il a ensuite à son tour été secouru.

Des centaines de proches des victimes se sont précipités à l’hôpital de l’Université médicale de Dacca où des ambulances ont transporté les morts et les blessés.

Les incendies dans les immeubles d’habitation et les complexes industriels sont fréquents au Bangladesh en raison du laxisme dans l’application des règles de sécurité. En juillet 2021, au moins 52 personnes ont péri, dont de nombreux enfants, lorsque les flammes ont dévasté une usine produisant des denrées alimentaires. En février 2019, 70 personnes sont mortes lorsqu’un incendie s’est propagé dans plusieurs immeubles d’habitation à Dacca.

Leave A Reply

Your email address will not be published.