Informer juste notre devoir !!!

Trois ans après sa réception, le building administratif ravale 8 milliards

0 283

Réceptionné au mois de janvier 2019 après plus de cinq (5) ans consacrés à sa rénovation, le building administratif, du nom du président mamadou Dia avait connu un incendie en septembre 2021.

Cet incendie avait rendu les lieux non fonctionnels depuis cette date. L’opinion est maintenant édifiée sur les travaux de réfection d’après-incendie. Ces travaux « vont coûter huit (8) milliards de francs Cfa ». L’annonce est faite (à la Rfm) par le secrétaire général du gouvernement.

Selon Abdou Latif Coulibaly, les travaux seront « assurés » par l’entrepreneur Bamba Ndiaye du nom de l’entreprise du même nom qui avait assuré la réfection il y a quatre (4) ans. « Les frais seront entièrement pris en charge par l’état du Sénégal », fait savoir Abdou Latif Coulibaly.

Les travaux de réfection, notamment leurs coûts, avaient suscité beaucoup de polémiques. Dans un premier temps les capacités techniques de l’entreprise qui avait gagné le marché, étaient décriées. Ensuite sont intervenues les polémiques nées de l’enveloppe financière dégagée à cet effet. Trente (30) milliards de francs ont été décaissés, selon des chiffrés officiels, contre quarante (40) pour certaines sources.
Selon Abdou Latif Coulibaly « les enquêtes ont pu établir de façon formelle qu’il n’y a aucune faute de la part de l’entreprise qui avait en charge les travaux de rénovation… ». Il rappelle que l’enquête « a établi que l’accident est issu de travaux engagés (…) par les responsables de l’immeuble ».

Par conséquent, poursuit-il, « les conditions dans lesquelles la responsabilité de Bamba Ndiaye pourrait être appelée, ne sont pas avérées ».

Poursuivant dans sa logique, le secrétaire général du gouvernement affirme que « pour l’essentiel, tous les services qui occupaient le building administratif ont été (re) logés dans des structures qui appartiennent à l’état du Sénégal ».

Par là, il fait allusion à l’absence d’incidences financières que pourraient engendrer d’éventuelles charges locatives. Abdou Latif Coulibaly fait savoir que l’infrastructure sera à nouveau opérationnelle « au courant de cette année ».

Source: Capvertinfos.sn

Leave A Reply

Your email address will not be published.