Informer juste notre devoir !!!

Transition au Burkina: on en sait un peu plus

0 11

La transition au Burkina suite au coup d’état militaire qui avait renversé le Président Roch Christian Mark Kaboré, il y a un peu plus d’un mois, va durer trois (3) ans. Trente six (36) mois au terme desquels, le pouvoir sera rendu aux civils.

C’est en subtance ce que contient la charte consensuelle adoptée ce mardi. La charte est consignée dans un document rendu public.  Elle est signée par l’actuel homme fort du Burkina Fasso, le Lieutenant-Cololonel, Paul Henry Damiba. La charte consensuelle définit les grandes lignes de la transition qui va servir de tableau de bord jusqu’aux prochaines élections générales.

Cette charte adoptée à l’issue des assises nationales qui étaient présidée par l’ancien premier ministre Tertius Zongo, a vu la participation de trois cents cinquante (350) membres.

Le document mentionne la mise en place d’un attelage gouvernemental de 25 membres. L’organe législatif sera composé de soixante onze (71) parlementaires dont vingt-et-un (21)  seront désignés par le Président de la transition. Seize (16) représentants des forces de défense et de sécurité, treize (13) représentants des organisations de la société civile, huit (8) représentants des partis politiques et treize (13) représentants des différentes régions du pays vont compléter la liste. Ces membres vont persevoir un salaire mensuel pour le travail qu’ils auront à accomplir.

Cette décision va à l’encontre de la proposition antérieure faite par la commission technique de ses assises nationales.

A noter que l’actuel Président de la transition militaire, son premier ministre et le président du parlement ne pourront candidater aux élections générales qui vont mettre un terme à la période de transition.

Avec capvertinfos.sn

Leave A Reply

Your email address will not be published.