Informer juste notre devoir !!!

Trafic de passeports diplomatiques : Les gendarmes jugés vendredi

0 6

Du nouveau dans l’affaire du trafic des passeports diplomatiques qui a éclaté entre la présidence de la République et le ministère des Affaires étrangères.

Après le jugement des deux ex députés, membres du parti de l’Alliance pour la République, Mamadou Sall et Boubacar Biaye, c’est au tour des deux gendarmes cités dans ce scandale de comparaitre vendredi prochain devant le tribunal militaire, rapporte Le Témoin.

Le procès était prévu le 30 septembre dernier mais le procureur avait exigé la comparution de Mahmoud Saleh, ancien directeur de cabinet du chef de l’Etat à titre de témoin.

Au total, six personnes ont été déférées au parquet hier dans l’affaire dite de trafic de passeports diplomatiques entre la présidence de la République et le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

Il s’agit des hommes d’affaires Limamoulaye Seck (l’homme au cœur du réseau) et Aly Ndao, Badara Sambou et Cheikh IbnouAraby Samb, tous les deux agents au ministère des Affaires étrangères. Ils ont été rejoints par deux gendarmes.

Il s’agit d’Assane Ndione, en service au Bureau des passeports diplomatiques du ministère des affaires Etrangères. Ce pandore facilitait l’enrôlement et le retrait des documents après leurs confections. Il y a également l’adjudant-chef Ousseynou Bâ, en service à la Présidence.

Il glissait les demandes dans le courrier de l’aide de camp qui devait être soumis, pour approbation, au président de la République. Limamoulaye Seck est au cœur du réseau de ce vaste trafic.

Leave A Reply

Your email address will not be published.