Informer juste notre devoir !!!

Sénégal : Tout savoir sur le stade Abdoulaye Wade de Diamniadio

0 34

Le Sénégal, champion d’Afrique de football, va inaugurer, ce mardi 22 février 2022, son nouveau stade qui portera le nom de l’ancien président Abdoulaye Wade. Retour sur les chiffres clefs de ce joyau, une infrastructure sportive de 156 milliards F Cfa implanté au cœur de Diamniadio.

C’est une autre grande fête du football sénégalais après celle du 6 février dernier, à la suite de la victoire du Sénégal sur l’Égypte en finale de la Coupe d’Afrique des Nations (Can). Le président de la République, Macky Sall, va inaugurer, cet après-midi, le nouveau stade de Diamniadio en présence de plusieurs chefs d’Etat, du président de la FIFA, Gianni Infantino, et des légendes du football.

Construit par l’entreprise turque Summa, qui a déjà réalisé la Dakar Arena et l’Aibd, ce stade olympique, dont les travaux ont été lancés le 20 février 2020, est d’une capacité de 50 000 places aux normes Fifa. Sa construction a nécessité un coût total estimé à environ 156 000 millions FCfa (plus de 230 millions d’euros). En janvier 2020, l’Etat du Sénégal obtient le financement de l’opération de la Standard Chartered Bank par un accord signé entre Amadou Hott, ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération et Saïf Malick PDG, Président Directeur Général de ladite banque.

Salles de massage, VAR, restaurant, infirmeries…

Il est composé entre autres, d’un stade annexe doté d’une piste d’athlétisme de 8 couloirs conformément à la réglementation IAAF et d’une tribune de 2.000 places; d’un stade d’entraînement multifonctions; de 4 vestiaires; de 4 salles de massage avec bassin de balnéothérapie; de 4 salles fitness; 2 salles de mise en train.

Selon des informations obtenues, le stade de Diamniadio, construit sur une superficie de 88 000m², compte 1664 sièges réservés à la presse; 40 desks réservés aux commentateurs (dont 14 permanents); 1 salle presse équipée de 582 postes de travail; 4 studios TV; 1 salle de conférence de presse de 800 places. A noter également que 32 plateformes caméras y sont aménagées avec box d’émissions en direct; 1 salle de vidéo arbitrage; 1 centre d’opération et de sécurité avec une vue panoramique sur le stade.

Mais ce n’est pas tout. Il y a au niveau du stade, un salon présidentiel VIP de 76 places; 2 salons d’hospitalité VIP de 76 places; 50 loges VIP de 1500 places; 1 restaurant avec vue panoramique; 1 musée (qui sera baptisé au nom de l’ancien international sénégalais Papa Bouba Diop); 1 boutique officielle; 7 infirmeries; 1 centre solaire et 1 système autonome d’approvisionnement en eau.

Près de 800 millions FCfa par an pour l’entretien

« Une satisfaction pour le mouvement sportif, mais aussi l’équipe nationale (sacrée championne d’Afrique 2021, il y a deux semaines à Yaoundé). Cette infrastructure va permettre aux Lions d’être dans les conditions de performer », a souligné, samedi, le ministre des Sports Matar Ba, lors d’un point de presse.

La qualité des installations demande ainsi un investissement permanent afin de pouvoir maintenir ce joyau aux normes. Pour cela, la SOGIP (Société de gestion des Infrastructures Publiques des pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose), qui est chargée de l’exploitation, annonce que l’entretien va coûter environ 800 millions F Cfa par an. Un budget évolutif. En effet, « le sport est un secteur économique rentable et ce stade, au-delà des activités sportives, est un lieu de vie », argumente le ministre.

Après son inauguration, elle va abriter le 29 mars, le match Sénégal-Egypte comptant pour le barrage retour des qualifications à la Coupe du monde 2022. La manche aller de cette double confrontation aura lieu vendredi 25 mars au Caire (Égypte). Il est également prévu pour accueillir les Jeux olympiques de la jeunesse de 2026 qui se dérouleront au Sénégal.

Leave A Reply

Your email address will not be published.