google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

SENEGAL-PRESSE-REVUE / Les violences à Ngor et l’appel à manifester de l’opposition à la Une

0 9

Les affrontements entre les jeunes de Ngor et les forces de l’ordre et l’appel à manifester lancé par la coalition de l’opposition Yewwi askan wi pour protester contre la condamnation d’Ousmane Sonko par la cour d’appel de Dakar, sont entre autres sujets abordés par les quotidiens reçus à l’APS, mercredi.

‘’Journée chaude à Ngor’’, affiche à sa Une  Le Quotidien qui souligne que les manifestants s’en sont pris à l’hôtel Ngor Diarama.  »La fièvre atteint Ouakam et Yoff », signale le journal qui informe que  »le président de la République a rencontré les notables de Ngor hier (mardi) pour essayer d’aplanir le différend alors que la situation devient de plus en plus explosive ».

Une personne a été retrouvée morte en marge des échauffourées survenues entre des habitants de Ngor (ouest) et les forces de l’ordre, ont rapporté plusieurs médias, mardi soir.

Les accrochages ont eu lieu lorsque des habitants de cette commune d’arrondissement située à Dakar sont sortis protester contre la construction d’une brigade de gendarmerie dans leur localité.

Ils manifestent depuis plusieurs jours leur opposition à l’érection de ladite infrastructure sur les terres de Ngor.

C’est ce qui amène Libération à écrire « La Situation a dégénéré à Ngor’’. Le journal fait savoir qu »’au moins un mort confirmé, plusieurs blessés enregistrés dans les deux camps », soulignant que l’hôtel Ngor Diarama a été  »transformé en champ de bataille, des manifestations ont aussi éclaté dans la soirée dans les quartiers de Ouakam et Yoff ».

Pour le reste, les quotidiens ont mis en exergue l’appel à la marche nationale et internationale le 19 mai prochain lancé par la coalition de l’opposition Yewwi askan wi pour protester contre la condamnation d’Ousmane Sonko en appel à six mois de prison avec sursis pour diffamation et injures. Les leaders de l’opposition l’ont annonce mardi lors d’une conférence de presse.

Selon Sud Quotidien ‘’Yewwi se braque’’, en relevant dans ses colonnes que  »la coalition Yewwi askan wi n’est pas décidée à laisser prospérer la stratégie du pouvoir  à corrompre l’éligibilité du leader de Pastef-Les Patriotes Ousmane Sonko ».

Sur le verdict de son procès, Ousmane Sonko déclare dans le même journal  »Cela ne m’ébranle pas, ni ne me freine ».

»Civilité avec Macky, clash Ousmane Sonko-Barthélémy Dias. Yewwi panse ses blessures’’, titre à sa Une le journal, L’info. Le journal écrit que l’organisation d’une marche nationale et internationale le 19 mai est une façon pour les Yewwi askan wi de se mobiliser « contre la liquidation d’Ousmane Sonko’’.

Le journal Les Echos de son côté relève les assurances de Khalifa Sall, l’un des leaders de la coalition de l’opposition selon qui  »Yewwi ne se disloquera ni aujourd’hui ni demain’’.

Le Quotidien Bès Bi le Jour a évoqué  la réaction du leader de Pastef après sa condamnation à six mois avec sursis en titrant : ‘’Sonko résiste, tance Macky’’. Ousmane Sonko déclare dans le journal:  »nul ne peut m’empêcher d’être candidat ».

Selon les Echos,  »malgré sa condamnation à 6 mois avec sursis. Sonko plus que jamais candidat ». L’opposant soutient que  »cette décision de justice ne m’émeut guère et cela ne nous fait pas peur, seul Dieu peut m’empêcher d’être candidat’’.

Le Soleil s’intéresse à la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE) sur la période 2014- 2023 et écrit à sa Une : ‘’ Réels progrès sur la croissance’’. Le quotidien national renseigne que le produit intérieur brut (PIB) est en croissance moyenne de 5,8% sur la période 2014-2023, le revenu par habitant en progression de 27% sur la mémé période.

Le quotidien est revenu sur les  ‘’13 recommandations pour un objectif de 810 000 têtes’’ proposées par le Gouvernement à l’issue d’un conseil interministériel sur la préparation de la Tabaski 2023. Une rencontre qui s’est tenue à Diamniadio sous la présidence du Premier ministre, Amadou Ba.

Leave A Reply

Your email address will not be published.