google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

REVUE DE PRESSE : Les candidats à l’élection présidentielle tiennent la vedette dans les quotidiens

0 6

Les candidatures à l’élection présidentielle sont l’un des sujets dominants de la livraison des quotidiens de ce jeudi.

Kritik’ affirme que ‘’même si tous bombent le torse et affirment avoir réussi la prouesse de la collecte des parrains, bien des ténors peuvent se voir recaler’’ à cause des ‘’doublons externes’’.

Le journal fait allusion à une disposition du code électoral selon laquelle des candidats se verront privés des doublons, s’il arrive que des électeurs, des députés ou des élus territoriaux parrainent plusieurs fois d’entre eux en même temps.

Source A constate qu’‘’il y a de nouveaux hommes politiques qui émergent dans le paysage politique sénégalais’’. ‘’C’est le cas notamment de Ndiack Lakh’’, qui, selon les médias, fait partie des dizaines de candidats à la candidature ayant déposé leur dossier au Conseil constitutionnel.

‘’Son plus grand souci n’est pas de participer à l’élection présidentielle, il est de savoir par quelle manière il va battre ses adversaires avant 12 heures’’, le jour du scrutin, écrit L’info en citant les proches de l’opposant Ousmane Sonko.

Le dossier de candidature d’Ousmane Sonko a été déposé au Conseil constitutionnel par son mandataire, même si la Direction générale des élections refuse de lui remettre les outils nécessaires à la collecte des parrains, l’une des conditions requises pour la validité des candidatures.

‘’Au moins 95 personnes ont réussi à déposer leur dossier de candidature au Conseil constitutionnel’’

‘’Nous avons déposé un dossier en bonne et due forme au Conseil constitutionnel’’, note Libération en citant Mohamed Ayib Daffé, le mandataire d’Ousmane Sonko.

Tribune et d’autres journaux annoncent un meeting d’investiture prévu samedi prochain aux Parcelles Assainies, à Dakar, de l’opposant en prison depuis plusieurs mois.

L’année ‘’2024 va battre tous les records en termes d’aspirants à la présidence’’ de la République, observe EnQuête, annonçant qu’‘’au moins 95 personnes ont réussi à déposer leur dossier de candidature au Conseil constitutionnel’’.

‘’Pastef (le parti d’Ousmane Sonko dissous par le président de la République) aligne quatre mousquetaires’’, titre WalfQuotidien, précisant qu’il s’agit de M. Sonko lui-même, de Bassirou Diomaye Faye, de l’ancien ministre Habib Sy et de Cheikh Tidiane Dièye.

‘’La floraison de candidatures […] n’est-elle pas la conséquence de notre goût de l’homme providentiel, généralement choisi sur le tas, ajouté au monarchisme de l’institution présidentielle, où le chef de le chef de l’État détient tous les pouvoirs ?’’ se demande Sud Quotidien.

Concernant les autres sujets d’actualité, Le Quotidien annonce la reprise des cours en présentiel à la faculté des lettres et sciences humaines de l’université Cheikh-Anta-Diop de Dakar, le 3 janvier.

Cette décision a été prise ‘’sans l’aval du conseil académique’’ de ladite université, selon le journal.

Les enseignements en présentiel de la faculté des lettres et sciences humaines ont été suspendus pendant plusieurs mois.

Le Sénégal peut-il gagner la Coupe d’Afrique des nations sans Boulaye Dia ? 

Les quotidiens se sont intéressés au renouvellement du parc automobile de la société nationale de transport Dakar Dem Dikk, qui s’enrichit de 370 nouveaux bus, selon Vox Populi.

‘’Avec l’acquisition et la mise en service des nouveaux bus, la société nationale de transport espère améliorer sensiblement ses services, avec une réduction du temps d’attente aux arrêtés’’, lit-on dans Le Soleil.

L’As relaye de message de félicitation adressé par le président de la République à l’ex-directeur général de l’Agence des travaux et de gestion des routes, Ibrahima Ndiaye, ‘’un fonctionnaire émérite’’.

Pendant trente-quatre ans, il a été ‘’au service de notre pays, particulièrement du secteur des infrastructures’’, rapporte L’As, ajoutant que Macky Sall a salué ‘’son professionnalisme, sa rigueur et son dévouement exemplaires’’.

‘’Le Sénégal peut-il gagner sans Boulaye Dia ?’’ se demande Stades.

À cause d’une blessure, ‘’Boulaye Dia pourrait manquer la grand-messe du football africain en Côte d’Ivoire’’, la Coupe d’Afrique des nations, qui démarre début janvier, ajoute le même journal.

Aliou Cissé, le sélectionneur national du Sénégal, ne va pas ‘’se priver de cette chance de doubler les hommes à chaque poste et de disposer d’une marge pour combler les gaps’’ causés par les blessures et d’autres situations imprévues, lit-on dans Record.

Leave A Reply

Your email address will not be published.