Informer juste notre devoir !!!

[Retro 2022] Ces personnalités et célébrités décédées en 2022

0 3
L’année 2022 tire à sa fin. De nombreuses célébrités et personnalités ont quitté ce bas monde laissant souvent derrière elles, un grand vide. Que ça soit des chefs religieux, des acteurs du cinéma ou d’animatrices de télévision, des politiciens, des journalistes ou encore des lutteurs. Dans sa rétrospective, Seneweb est revenu sur ce qu’il est convenu d’appeler les décès de l’ année écoulée.
Des chefs religieux et prêcheurs ont rendu l’âme
L’on retiendra le décès du khalife de Nguinth, Serigne Ahmad Dame Gadj. Il a été rappelé à Dieu, le mardi 14 décembre dernier en Italie, à la suite d’une longue maladie. Il a tiré sa révérence à l’âge de 82 ans. Le chef religieux a été inhumé un samedi en présence d’une forte délégation composée de dignitaires de Médina Baye à la cité religieuse de Nguinth, localité située à un kilomètre de Linguère.
Mieux connu dans l’émission « Lettres musulmanes » de la RTS1, le célèbre prêcheur, Imam Moustapha Guèye est décédé le 19 Septembre 2022. La triste nouvelle a été donnée par le portail Fayda Tidjaniya. L’ancien président de l’association des imams et oulémas du Sénégal ne s’est pas remis d’une maladie en France où il suivait un traitement.  La dépouille du religieux a été rapatriée au Sénégal le vendredi 23 septembre 2022. Son enterrement a eu lieu le lendemain, le Samedi 24 septembre, dans son village natal à Sédo Sébé dans la région de Matam.
Le décès de Alioune Badara Ndao est survenu le 06 septembre 2022 dans la nuit du lundi au mardi à cause d’une courte maladie, dans un hôpital de la place. Il fut le secrétaire général de la section de Kaolack de la Ligue des imams et oulémas du Sénégal. Il était admis aux urgences à l’hôpital Fann de Dakar. Une cagnotte avait été lancée d’ailleurs pour supporter ses frais médicaux. Pour rappel, il avait été arrêté, à son domicile, dans la nuit du 26 au 27 janvier octobre 2015, à Ngane Alassane, dans la périphérie de Kaolack pour une affaire présumée de terroriste. Son décès a suscité beaucoup d’interrogations surtout au niveau de la société civile.
Le Champ Politique frappé par les décès de Woré Gana Sarr et de Mbaye Seck
Dans le champ politique, le décès, à Rufisque, du candidat aux élections locales du 23 janvier 2022, Babacar Guèye Diop dit Mbaye Seck, a été un coup dur pour tout le monde, particulièrement ceux de la ville de Rufisque Nord. Le défunt responsable politique de l’APR, candidat de « Taxaawu sa Gokh », à la commune de Rufisque Nord s’en est allé à 48 heures du scrutin. Il meurt des suites d’un malaise cardiaque le vendredi 21 janvier 2022. L’information avait été donnée par la Sen Tv. Le défunt était un cadre à la poste où il a eu à diriger la direction financière et comptable.
Après son décès, intervient la disparition de Woré Gana Sarr, responsable de l’Organisation non gouvernementale, Green Sénégal, par ailleurs présidente de la commission environnement du Conseil économique, social et environnemental. Son décès a beaucoup attristé la classe politique. Elle faisait partie de ces Sénégalaises qui avaient décidé bien avant tout le monde de se battre pour des combats qui n’avaient pas encore pris place dans le quotidien des citoyens et citoyennes du tiers monde. C’est pour cela qu’elle est considérée comme une icône pour les femmes et pour les défenseurs de l’environnement et de l’agriculture durable.
 
Surnommé Vava, l’ancien ministre des Sports Daouda Faye est également décédé, cette année, le 6 octobre plus précisément. 
Daouda Faye a dirigé le sport sénégalais sous la présidence de Abdoulaye Wade. Il restera, notamment dans les annales, comme celui qui a  dirigé, en 1992, le Comité d’organisation de la CAN 1992 qui se déroulait au Sénégal. Il dirige cette instance de main de maître avec à la clef de substantiels bénéfices, une première dans l’histoire de l’organisation des compétitions africaines
 
Le paysage audiovisuel endeuillé 
Le monde de la presse sénégalaise a aussi été endeuillé par la perte d’éminents journalistes et professeurs. Le décès du journaliste, El hadji Ndatté Diop de la Radio futurs médias fut tragique. Président de l’association de la presse culturelle sénégalaise (ACPS), ancien chef de desk culture de la RFM, il a rendu l’âme le 13 mars 2022. Les témoignages sont unanimes. Ses proches, parents, amis et collègues l’ont décrit comme un homme bien éduqué, généreux, jovial, courtois et sympathique.
 
Ancienne directrice du Cesti, Mme Eugénie Rokhaya Aw a aussi marqué les esprits. Décédée le 03 juillet 2022, à l’âge de 70 ans, elle fut l’une des premières journalistes femmes et spécialistes de la communication avec un parcours atypique. Cette dernière est la première femme nommée Directrice du Cesti de 2005 à 2011.
Le journaliste sénégalais, Mamadou Lamine Touré, de son vrai nom, est parti à jamais, le dimanche 28 Août 2022. Formateur au Centre d’études des sciences et techniques de l’information (Cesti), il est en même temps ancien de la Radiotélévision sénégalaise (RTS). Surnommé « LT » par ses camarades, il a formé beaucoup de journalistes à qui, il a fait aimer ce métier en particulier la radio. La générosité, le partage des connaissances, la disponibilité, le professionnalisme et la rigueur et sa bonne humeur communicative ont fait de lui une référence, un grand journaliste et un professionnel aguerri connu et reconnu dans le métier. Selon les informations, Lamine Touré avait une santé fragile.
Il s’en ait également suivi de son confrère de l’Agence de presse sénégalaise, le journaliste sportif, Salif Diallo. Ce dernier est décédé, le lundi 31 octobre 2022, à l’âge de 53 ans. Salif Diallo était le coordonnateur général du réseau des journalistes sportifs de la fédération atlantique des agences de presse africaine (Rjs-Faapa), créée en mai 2022. Il prenait souvent part à la couverture médiatique des évènements sportifs africains et mondiaux, notamment la coupe d’Afrique des nations (Can), la coupe du monde et des jeux olympiques.
 
L’humoriste Abdoulaye Ndiaye, plus connu sous le nom de « Ndiaye », n’est plus de ce monde. Son décès avait été annoncé par nos confrères de IGFM le 24 mai 2022. Les Sénégalais ont fait sa connaissance grâce à l’émission du comédien Samba Sine alias Kouthia dans l’émission « Kouthia Show » où il faisait le mimétisme des voix de grands noms de la culture sénégalaise comme américaine. Ainsi, le surnommé « Ndiaye » s’était imposé dans le quotidien des sénégalais de par ses talents de comiques. Pour rappel, son état de santé l’avait éloigné des écrans de la télé.
Le décès de la célèbre voyante, Daba Boye a aussi fait couler beaucoup d’encre au Sénégal. La triste nouvelle a été confirmée le 12 juin 2022 par le groupe Dmédia où elle exerçait. Un décès dû à une courte maladie selon ses collègues. Alors qu’elle souffrait de diabète, ses proches avaient dénoncé une erreur médicale dans son traitement, provoquant l’indignation de l’ordre national des médecins. Son humour et sa mine joviale avaient fini de faire d’elle, une personne très remarquée, réseautée dans les chaînes de Télé TFM et Sen Tv.
Le paysage audiovisuel sénégalais a aussi été marqué par le décès de Tata Absa Dieng, comédienne et animatrice à la Sen Tv. Tata Absa comme l’appelaient affectueusement ses fans est décédée le 1er septembre 2022. La maman poule de Pape Cheikh Diallo dans la série « double vie » était beaucoup appréciée par les Sénégalais de par ses rôles et ses messages qu’elle véhiculait à travers ses émissions sur le petit écran.
Des acteurs du cinéma et du théâtre sénégalais
 Le monde du cinéma et du théâtre sénégalais, n’a pas été du reste. Des acteurs des séries sénégalaises ont aussi tiré leur révérence au courant de l’année 2022. Parmi ces derniers, figure l’acteur de la série « Virginie », Mohamed Camara, plus connu sous le nom de Momo. Âgé de 24 ans, ce jeune garçon est décédé le 22 août 2022 à l’hôpital militaire de Ouakam où il était hospitalisé. Momo souffrait de drépanocytose. Sa disparition a été insupportable pour ses parents et aussi ses amis de la série « Virginie ».
Le 02 novembre dernier, les acteurs du théâtre sénégalais sont plongés également dans la tristesse. Sur la liste, de ces acteurs culturels disparus, on retrouve Bass Diakhaté. Il a rendu l’âme, un mercredi vers 4 heures 30 après quelques jours d’hospitalisation. L’artiste s’éteint après une brillante et riche carrière qui restera gravée dans l’histoire du Théâtre sénégalais.
L’année 2022 se termine avec une perte d’un autre ténor : l’artiste comédien, Charles Foster décédé le dimanche 11 décembre 2022. Seneweb a été informé de cette nouvelle par son fils Antoine Foster. Le comédien a fait les beaux jours du théâtre sénégalais avec notamment l’interprétation de Monsieur Kims, dans la pièce théâtrale intitulée « Fatou ».
 
Il va être rejoint par le comédien, Modou Diagne qui a été rappelé à Dieu, le 14 décembre dernier, des suites d’une longue maladie. Ce célèbre comédien a joué dans des films comme « 4 vieillards dans le vent » et « Pa Allemand ».
Leave A Reply

Your email address will not be published.