google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

RELIGION – Gamou Médina Baye : le COMAF tire un bilan satisfaisant de l’évènement

0 4

Le Comité d’organisations des manifestations et activités de la Fayda (COMAF) a salué les efforts consentis par l’Etat du Sénégal pour un bon déroulement du Gamou international de Médina Baye, qui commémore la naissance du Prophète Mohamed.

‘’En tant que comité d’organisation, nous sommes satisfaits des efforts que l’Etat a faits pour nous accompagner dans l’organisation de cette manifestation religieuse’’, a notamment magnifié Cheikh Tidiane Gaye, un des coordonnateurs adjoints du COMAF, dans un entretien exclusif avec l’APS.

‘’Une très bonne partie de l’organisation est à la charge du COMAF, mais, sur certains aspects, nous avons besoin de l’accompagnement de l’Etat du Sénégal, parce que ce sont des choses que nous ne pouvons pas faire nous-mêmes’’, a-t-il avoué.

Le coordonnateur adjoint du COMAF signale que le comité d’organisation du Gamou de Médina Baye a eu l’accompagnement de l’Etat dans divers secteurs. Il a souligné que chaque service a fait de son mieux pour que cet évènement puisse se dérouler normalement.

‘’A quelques heures du Gamouwaate (commémoration du huitième jour après la naissance du Prophète Mohamed, PSL), le comité d’organisation est à pied d’œuvre pour essayer de faire de son mieux afin que les pèlerins qui viennent à Médina Baye puissent continuer à vivre dans de meilleures conditions’’, a-t-il assuré.

Il s’est félicité  du travail des forces de défense et de sécurité, lequel a permis une plus grande fluidité de la circulation en comparaison avec  l’année dernière.

Concernant l’approvisionnement en eau, il a déclaré que Kaolack est confronté à des problèmes structurels qu’il est impossible de résoudre avec des solutions conjoncturelles.

Selon lui, même en dehors du Gamou, Kaolack a besoin d’efforts supplémentaires pour que les populations soient correctement ravitaillées en eau.

‘’Mais, à ce niveau, je salue encore l’accompagnement et l’effort de l’Etat, particulièrement le ministère de l’Eau et de l’Assainissement qui a commencé d’abord par envoyer des camions pour vider d’éventuelles flaques d’eau. (…) », a-t-il encore dit.

Leave A Reply

Your email address will not be published.